AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Neoko — I'm a girl of the deep sea, and I want to know more …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Neoko N. Hanahoshi


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 20
Localisation : En train d'observer les étoiles

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Non
Guide :: Nope

MessageSujet: Neoko — I'm a girl of the deep sea, and I want to know more … Mer 18 Juin - 22:04

Neoko N. Hanahoshi



Nom :: Hanahoshi.
Prénom :: Neoko ; Namida.
Age :: Quinze ans.
Orientation :: Bibliophile … ? 8D
Nationalité :: Japonaise.
Clan :: South.
Singularité :: Ses cheveux fluffy. *fuit*
Participe à la Battle? :: Nope. ♥
Pseudo :: Neoko, quelle originalité ! 8'D
Prénom :: Lorène.
Age :: Seize ans.
Comment as-tu connu le forum ? :: Vous avez franchement besoin de le savoir après tout ce temps ? :'D
Un commentaire ? :: Fluffy. Fluffy everywhere. ♥
Code :: Yeap ~ [Méhy]

You're like all this stars in the sky : you're maybe dead and I don't know it …



Physique et caractère
C'est une allure bien singulière qu'elle a. Du haut de son petit mètre 50, les regards se tournent sur son passage et analysent méticuleusement ce petit être. Sa peau est tellement blanche qu'on croirait voir une poupée de porcelaine à qui un quelconque magicien aurait insufflé un souffle de vie. Cependant, avec son visage un peu rond, ses petites joues étrangement pâles et son minuscule nez, on pourrait plus rationnellement penser à une enfant à la démarche un peu incertaine. Et pourtant, cette personne qui avance lentement avec son teint maladif et son sourire effacé, il s'agit simplement d'une adolescente d'une quinzaine d'années. Si ce n'était que cela. Non, sa singularité, elle se cache dans ce regard qu'elle préfère tenter de dissimuler derrière sa frange. Et lorsqu'elle le plonge dans vos yeux, votre sang se reflète à l'intérieur des siens, dans ses honteuses et timides iris rouges. Mais cela ne s'arrête pas ici. Sa chevelure est, malgré son âge très jeune, d'un blanc pur. Longue et ondulée, elle est semblable à un manteau fait de neige que l'on aurait posé sur ses petites épaules. Gênée de ce regard avec lequel vous la dévisagez, elle joue nerveusement avec un ruban d'un rouge rouge pâle noyé dans ses cheveux avant de se détourner pour reprendre son chemin.

Un sourire. C'est tout ce que vous avez retenu de son passage. Un faible éclat de vie sur son visage. Et pourtant, si vous saviez à quel point il est faux, ce sourire. Elle en a quelques uns, des sourires comme ça : les discrets, les faux, les tristes. Combien de temps cela fait-elle qu'elle n'en a plus fourni un sincère ? Elle a préféré oublier. Le silence. C'est aussi ce que vous avez remarqué chez elle. Elle ne parle pas beaucoup, ce serait plutôt une oreille attentive. Elle n'est pourtant pas désagréable à entendre, sa petite voix. Mais encore là, elle a préféré oublier la dernière fois qu'elle a eu une véritable conversation avec quelqu'un. Est-ce là tout ce que vous savez d'elle ? L'image d'une enfant silencieuse au sourire figé, plongée dans un livre sous le ciel étoilé ? Saviez-vous que derrière ce sourire, se cache en réalité un petit être, qui contrairement à ce que laisserait penser sa gentillesse, est torturé par son passé ? Qui irait soupçonner ce que la cruauté humaine a pu lui faire subir ? Deux visages, voilà ce qu'est cette jeune fille : celui qu'elle vous montre et celui qui la ronge de l'intérieur alors qu'elle voudrait l'oublier. C'est pour ça qu'elle est restée sur cette île. Pour oublier, parmi ces délinquants et ces fous, les tortures qu'elle voudrait effacer à jamais.



Histoire


Connaissez-vous l'histoire du monstre aux yeux rouges ? Il y a quelques années, par un matin hivernal, une jeune femme, a accouché, dans les larmes et la douleur, d'une enfant étrange qui lui coûta la vie. Son mari, un homme aimant, en fut profondément bouleversé. En entrant dans la chambre dans laquelle son âme sœur venait de s'éteindre, il se laissa tomber à ses côtés, serrant son corps froid contre le sien. Il n'eut pas le temps de commencer son deuil qu'il fut interrompu par des pleurs. Il fit volte-face. Là, dans un landau, se trouvait l'être qui avait tué son unique amour. L'homme s'en approcha, empli de haine pour ce nouveau-né. Déjà, dans son esprit aveuglé par la colère, s'esquissaient des plans de vengeance. Lorsqu'il fut face à l'enfant, il vit son regard. Son regard rouge comme le sang qui avait cessé de circuler dans le corps de sa mère. Sa « fille » était un monstre.

C'est là le récit de la naissance de Neoko. Une enfant qui n'apportait rien d'autre que la malchance. Durant les cinq premières années de son existence, elle fut élevée par une domestique, dans une petite remise aménagée pour elle, à l'écart du domaine familial. Il s'agissait d'une gentille jeune femme. Elle lui avait appris à parler, à marcher, à écrire, à lire, lui servant de parent de substitution. Et la petite fille aux cheveux blancs comme la neige qui tombait le jour de sa naissance maudite, était heureuse, ignorant la haine que pouvait avoir son père pour son existence. Trop innocente sans doute, elle trouvait ce style de vie normal. Par sa condition d'albinos, elle ne pouvait de toute manière pas sortir trop souvent et avait un corps plus faible. Alors être enfermée à longueur de journée avec cette femme qui la chérissait comme sa propre fille lui était simplement plaisant. Les livres qu'elle avait à sa disposition étaient suffisants pour qu'elle puisse voyager et rêver. Seulement, à son cinquième anniversaire, cette mère de substitution lui fut arrachée et renvoyée dans le monde de l'autre côté de la porte. Alors Neoko se mit à craindre le monde extérieur, restant enfermée dans ce petit habitat sombre et poussiéreux.

Les années passèrent, l'enfant grandit et la routine s'installa. Elle n'était pas scolarisée et passait ses journées, enfermée dans la remise, à lire des livres. Trois fois par jour, la porte s'ouvrait, laissant entrer un peu de lumière et de parfums du monde extérieur. C'était un instant bref. Une domestique, chaque fois différente, déposait un plateau-repas, récupérait le précédent et repartait, plongeant à nouveau Neoko dans son monde à elle. Elle n'adressait pas la parole à ses femmes. Elles venaient toutes du monde extérieur, celui qui lui avait retiré la seule personne l'ayant réellement aimé. Donc l'albinos en avait peur. Elle se contentait de lire et de manger. Jamais, elle n'osait croiser leur regard. Et elle laissait la vie continuait ainsi.

Et puis un jour, le monde de l'autre côté de la porte lui apporta quelqu'un d'autre. Dans la nuit, la jeune fille, âgée d'une dizaine d'années, fut réveillée par un bruit étrange qu'elle ne connaissait pas. Il provenait de la seule issue de la remise, soit la porte, l'endroit étant dépourvu de fenêtres. Celle-ci s'ouvrit en grand, contrairement à toutes les autres fois. Ce n'était pas une domestique qui venait d'entrer. C'était un garçonnet de son âge, parfaitement inoffensif. C'était la première fois que Neoko voyait un autre enfant. Et prenant peur, elle lui lança purement et simplement un livre à la tête. Il venait de l'extérieur, c'était une réaction normale pour elle, d'agir ainsi. Malgré cet accueil hostile, le petit garçon prit son courage à deux mains et s'avança vers elle. Il fut surpris par l'apparence singulière de la fillette. Toutefois, il sembla aussi franchement rassuré : contrairement à ce que disaient les gosses des alentours, ce n'était pas un monstre qui habitait la remise, mais une fille de leur âge. C'est ce qu'il lui dit. L'albinos était désarçonnée d'entendre une personne de l'extérieur lui adressait la parole. Cependant, il ne semblait pas effrayant ou méchant. Alors elle consentit à lui répondre.

Ce n'était qu'un enfant de la ville, comme les autres. Une rumeur avait commencé à circuler sur la remise dans laquelle vivait Neoko. On racontait qu'un monstre l'habitait. Alors il avait été désigné pour pénétrer à l'intérieur et vérifier la véracité de cette légende urbaine. Ce fut le premier garçon qu'elle rencontrait et ce fut très vite, son premier ami. Chaque nuit, après que la dernière domestique soit passée, il venait la voir. Il lui racontait le monde extérieur et lui apprit à sourire, à rire, à éprouver tant d'émotions, comme autrefois. Bientôt, la peur du monde de l'autre côté de la porte disparut. Un soir, Neoko lui demanda de l'emmener, là-bas, loin, à l'extérieur. Et lorsqu'elle fit son premier pas dehors, pour la première fois, elle avait l'impression de vivre réellement. Sous un ciel étoilé, la petite fille découvrit la douceur de l'herbe fraîche, les parfums des arbres, la fraîcheur de la nuit … Après le garçonnet lui apprit les étoiles, leur beauté et leur spécificité. Avide de savoir, elle buvait ses paroles. Elle goûtait enfin au bonheur après tant d'années d'enfermement. Et ils recommencèrent, nuit après nuit. Mais l'ombre maudite du monstre aux yeux rouges planait.

Et soudainement, un jour, plus personne ne vint. Et pour la première fois, lorsque la porte s'ouvrit, ce fut sur son pire cauchemar. Celui qui entra dans la remise ne fut pas le garçonnet. C'était son « père ». Les domestiques parlaient souvent. Elles avaient bien remarqué les sourires qui avaient commencés à fleurir sur le visage de l'enfant, quand elles entraient dans son monde. Alors il avait été vite mis au courant. C'était un homme riche. Il ne voulait pas que son sale secret puisse exploser à la lumière du jour. Un accident arrive vite à leur âge. Ce sont là, les mots qu'il susurra, tel un serpent à la fillette. Jamais plus, elle ne verrait le garçon. Jamais plus, elle ne sortirait à l'extérieur. Jamais plus, elle ne goûtera au bonheur. Puisqu'elle n'était qu'une enfant amenant la malchance. Sur son petit être meurtri par les larmes, l'homme referma la porte, espérant ne plus le voir refaire surface dans sa vie.

Les années passèrent et l'adolescence vint. Le besoin de liberté cognait de plus en plus fort dans la poitrine de Neoko. Elle était devenue une jeune fille, à la longue chevelure blanche, qui vivait avec la haine. Elle attendait, patiemment, dans l'ombre, que quelque chose vienne la sortir à nouveau de cette remise et l'emmène loin, très loin. Qui aurait cru que quelqu'un réponde à ses prières ? Le jour de ses quinze ans, un incendie se déclara dans le domaine familial. Elle ne fut alertée que par les cris des domestiques. Le feu se propageait dans toute la demeure. La jeune fille ignorait ce qu'il se passait. Mais cette panique était le moment propice pour son évasion. Elle tenta de forcer la porte, usant de tout ce qu'elle avait sous la main, livre et meubles, jusqu'à ce que le verrou de la porte lâche et que celle-ci ne s'ouvre sur le tableau de la folie criminelle : les flammes. Neoko n'attendit pas plus longtemps : elle prit aussitôt ses jambes à son cou, bien qu'elle ne savait pas où elles la mèneraient.

Cela lui prit plus de temps que prévu pour trouver le chemin de la ville. Elle apprit réellement à vivre à partir de ce jour où elle gagna sa liberté. Le journal titrait que l'incendie était d'origine criminelle, visiblement causée par une ancienne domestique. Toutefois, le propriétaire du domaine avait survécu. Neoko se mit à vivre alors au jour le jour dans cette ville. Elle découvrit bien vite que le monde extérieur n'était pas non plus aussi accueillant que lorsqu'elle l'avait vu pour la première fois. Les individus qui se pressaient dans les rues ne lui répondaient pas quand elle leur demandaient quelque chose et les adolescents la fuyaient à la vue de son regard. Le monstre aux yeux rouges. Voilà tout ce qu'elle était pour eux.

Proche du désespoir face à cette désillusion, un dernier coup d'éclat du destin lui tendit la main. Sur un journal qu'elle avait réussi à obtenir en guise de lecteur quotidienne, elle vit l'annonce pour cette école, loin de tout sur cette île isolée. Elle y répondit. Quelques jours plus tard, elle était sur ce bateau qui la menait vers ce monde où elle pouvait enfin véritablement commencer à vivre et tourner la page.


_________________

Neoko looks at the stars in the crimson sky.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuichi Takakura


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 18/06/2014

MessageSujet: Re: Neoko — I'm a girl of the deep sea, and I want to know more … Jeu 19 Juin - 9:00

You're a cruel and callous fooooool.

_________________

#DEB887 •• I realize for the first time that I've lost what has been in my heart until now, How much you supported me, How much you made me smile. That I'd lost them was too much to consider, Even though I struggled so desperately to reach out to them and take them back. But like the wind, they slipped through my fingers, Looking as though they would reach me, but did not.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neoko N. Hanahoshi


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 20
Localisation : En train d'observer les étoiles

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Non
Guide :: Nope

MessageSujet: Re: Neoko — I'm a girl of the deep sea, and I want to know more … Jeu 19 Juin - 9:26

Welcome in my womb.
Et moi aussi, nii-chan, je t'aime. 8D

_________________

Neoko looks at the stars in the crimson sky.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jahnell A. Strauss


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 21
Localisation : Partout et nulle part à la fois. o/

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Non
Guide :: /

MessageSujet: Re: Neoko — I'm a girl of the deep sea, and I want to know more … Jeu 19 Juin - 9:54

Re bienvenue '-'

_________________
Ask.me de Jah' o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Méhy Sahal


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 122
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide ::

MessageSujet: Re: Neoko — I'm a girl of the deep sea, and I want to know more … Jeu 19 Juin - 10:02

Re bienvenue ~!

Je lis ta présentation puis j'édite ~

EDIT : Validé ~!

_________________
Méhy vous insulte en darkgoldenrod.

Magnifique avatar par Miyuki ! *hug*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hakai N. Ongakû


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 21
Localisation : DTC

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide :: Jin K. Levi

MessageSujet: Re: Neoko — I'm a girl of the deep sea, and I want to know more … Jeu 19 Juin - 16:39

Rebienvenuuuuuuuue 8D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Neoko — I'm a girl of the deep sea, and I want to know more …

Revenir en haut Aller en bas

Neoko — I'm a girl of the deep sea, and I want to know more …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infinite Code :: Zone 00 :: Inscription :: Validées ♪-