AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Felix A. Sololiev


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui / Non
Guide ::

MessageSujet: I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC] Mar 29 Oct - 18:51

Félix Aster Sololiev



Nom :: Sololiev
Prénom :: Felix, Aster
Age :: 17 ans
Orientation :: Elle n'as pas prit le temps d'y réfléchir, mais elle serait plutôt Bi'
Nationalité :: Suédoise
Clan :: North
Singularité :: Elle à beaucoup de cicatrices, notamment autour du cou, sinon elle à quelques anneaux sur l'oreille droite
Participe à la Battle? :: Nope  
Pseudo :: PIPEERR Et pas "Pipe" hein Matryona ? 8D
Prénom :: Bertille, communément appelée Beurthe'
Age :: 17 ans BITCHES \o/
Comment as-tu connu le forum ? :: Infinite Woooorld ( ou d'ailleurs je m'excuse de mon manque cruel de motivation et mon gros passage à vide ;w;)
Un commentaire ? :: JE VOUS AIME VOUS SAVEZ NON ? ♥
Code :: Le staff d'IC aime les petits chatons tout mignons mignons ainsi que le chocolat \o/ ( En gros le staff possède un élevage de Lol-cats, si ça c'est pas super creepy D:)

Maybe I should cry for help, maybe I should kill myself ...



Physique et caractère
Félix, la joie, celle qui n'est que plus l'ombre d'elle même maintenant, tapie sous cet arbre là-bas, tu la vois ?
Elle semble ne rien regarder, ses grands yeux bleus gris hivernaux fixés sur le ciel, a t'elle seulement remarquer ta présence ? Alors que ta curiosité te pousse à regarder davantage cette créature mystérieuse, celle-ci ce met à bouger. Lentement, gracieusement elle se lève.

Ses cheveux d'ébène entourant son visage pâle, laissant ressortir ses doux traits et la maigreur de son cou, la maigreur apparente de tout son corps. Elle est fine, maigre, trop à ton goût même si tu ne peut apercevoir les os saillant de ses hanches, camouflés par le gros pull qu'elle porte, les larges vêtements qu'elle met tout le temps.

Tu t'est penché, tu as bougé, elle te fixe maintenant, te surplombant malgré son mètre 66, tu peut accrocher tes yeux sur des détails maintenant, les quelques anneaux qu'elle à sur son oreille droite, la profondeur triste de son regard ... mais déjà elle te fuit, tel une ombre.

Tu aimerais qu'elle ne te fuit pas, qu'elle te parle, qu'elle te sourit, mais tu sait que c'est impossible. Ça fait maintenant plusieurs jours que tu l'observe intensément, notant ses moindres détails, ses mimiques, demandant à ses amis comment elle se comporte et maintenant tu sais.

Tu sais que cette fille parle peu, qu'elle fixe le monde des ses grands yeux triste. Qu'elle semble enfermée dans un monde que seul elle peut comprendre, et que c'est pour cela qu'elle reste sans personne, à fixé le ciel sans rien faire.
Elle dessine aussi, tout le temps, on voit parfois des taches de peintures sur des doigts ou ses pulls, mais elle ne s'en rend pas vraiment compte, elle se fiche de la façon dont les autres la regarde.

La dernière fois que tu as tenter de lui parler elle ne te regardait même pas se contentant de gribouiller sur son carnet sombre, elle paraissait t'écouter et te fuir à la fois. Elle a fini par partir en te murmurant un léger « Pardon ».

Mais tu ne sais pas qui elle est vraiment. Felix est une fille brisée, qui cherche à savoir si elle a vraiment le droit de vivre encore, c'est pour ça qu'elle se fait tout ce mal, pourquoi elle fait toutes ces conneries, pourquoi elle se mutile, pourquoi lorsqu’elle sort le soir elle boit jusqu'à pouvoir trouver la réponse.

En avançant tu bute sur quelque chose, un carnet recouvert de cuir noir, le carnet dont se sert Félix pour dessiner, tu l'ouvre, tentant de comprendre l'univers de la jeune femme.
Des griffonnages, incroyable, certains réaliste d'autres plus enfantin. Dérangeant. Les couleurs son sombres, parfois des notes de rouges sont présentes. Certaines scènes reviennent, un hôpital, une voiture, du feu, et un visage d'un jeune enfant marqué, qui te fixe de ses grands yeux. Puis des sortes de pantins squelettiques, des personnes sans visage. Tu fermes le carnet, une grimace de dégout te passant sur le visage, tu le lâche comme si il te brûlait.

Tu commence à comprendre ,petit à petit, que la jeune femme est tout sauf saine d'esprit. Elle à du subir quelque chose de traumatisant, mais tu n’éprouve pas de la pitié pour elle, juste du dégoût, comme si tu venais de voir que ton jouet préféré était recouvert d'une boue répugnante.

Alors tu jette se jouet par terre, sans remarquer qu'elle était juste cachée derrière se mur et qu'elle te fixe, ses grands yeux montrant une rage meurtrière.



Histoire



Félix ....
Elle était joyeuse, souriante, avant ... Avant que toute sa vie ne s'émiette, avant qu'elle ne se trouve au bord de la folie. Il faut tourner de nombreuses pages de sa vie pour savoir pourquoi ...

Ils s’étaient rencontrés, un peu par hasard, en faisant leurs courses tout les deux dans un supermarché en plein milieu de Stockholm. Ils auraient pût tout aussi bien se rater, mais le destin en avait choisis autrement.
Et ce fût le coup de foudre immédiat au beau milieu du rayon des produits d'entretien ...
Ils se parlèrent, longtemps, et ce revirent de nombreuses fois, avant de finalement ce mètrent ensemble.

Ils étaient heureux, ils étaient jeunes. Ils se marièrent 2 ans plus tard dans la banlieue de la capitale.
Mais c'est un 21 janvier que leur bonheur se mua en un enfant. Une petite fille, chétive, prématurée, fragile, mais sereine. Ils l'appelèrent Félix, la joie, comme celle qu'ils avaient ressentit quand elle était née, comme celle qu'ils auraient voulus qu'elle garde toute sa vie ...

Ils s'installèrent dans la campagne, tout de même proche de la capitale, et pas trop vers le Nord, pour éviter les gelées.
Le père, lui, ouvrit une pépinière, les clients se faisaient rares mais ça ne l'empêchais pas d'adorer ce qu'il faisait. La mère elle, dès qu'elle le pût recommença à travailler comme rédactrice.

Ils n'étaient pas riches, mais ils étaient heureux, et ils s'aimaient ...
Félix vécu sa petite enfance entre les plantes, les jeux et la neige. Et bientôt Ada, sa mère fût de nouveau enceinte.
Félix ne comprenait pas ... Pourquoi un autre qu'elle, pourquoi ? Alors qu'elle était déjà la elle, pourquoi ? Elle se mit à haïr le petit être qui grandissait dans la chaleur du ventre de sa mère, alors qu'elle même subissait le froid.

La colère est changeante, surtout quand on à 10 ans. Quand elle accompagna sa mère pour la première fois, lors de l'échographie des 7 mois, elle fût totalement subjuguée. Le petit être paraissait tellement fragile, comme elle. Elle prit la résolution qu'elle serait une grande sœur formidable et ses parents en furent plus qu'enchantés.

L'accouchement se passa durement pour la mère de Félix, car après la naissance de cette dernière prématurée, on l'avait prévenue qu'un deuxième accouchement serait plutôt dangereux, pour elle ainsi que le bébé.
Mais elle était une forte tête, une battante et l'enfant parut, plus en forme que sa grande sœur, plus gros également.

Celui-ci ils l'appelèrent Isaak. Il avait de magnifique yeux bleus très clair et une bouille adorable. Félix ne le lâchait plus, elle jouait des heures avec lui, le baignait le promenait, coiffait ses quelques mèches noires ...

Quand Félix partait au collège c'était un véritable déchirement, même si son petit frère avait déjà bien grandit et atteignait ses deux ans. Félix elle était devenue une jolie petite fille avec ses grands yeux bleus glaciers et ses longs cheveux noirs, elle n'était pas commode mais souriait toujours quoi qu'il arrive.

Félix, la joie, elle ne dura pas longtemps. Ils étaient partit au mariage de la tante maternelle de Félix, celle-ci qui atteignait ses 14 ans, suppliait ses parents depuis que minuit était passé, de rentrer à l'hôtel. Ses chaussures lui faisaient mal et son frère lui s'était endormi sur un fauteuil.
Voyant la fatigue et l’énervement de la jeune fille, ils partirent donc. Félix était si fatiguée qu'elle s'allongea sur la banquette arrière.

Et tout se passa très vite. Un crissement de pneu, un cri, celui de sa mère peut être ? Puis le noir complet, étouffant. La voiture était passée sous un camion. Trop d'alcool, une mauvaise visibilité ? Elle ne le sait pas. Elle ouvre ses yeux dans un océan sombre, sa tête lui fait mal, ses jambes aussi. Ou est-elle ? Pourquoi est elle autant recroquevillée ?

Elle bouge sa main aux alentours, elle agrippe quelque chose, une main. Elle la tire, elle crie, mais la main ne bouge pas, elle reste étonnamment glacée. Alors elle comprend, elle hurle. Elle ne veut pas, pas maintenant, pas comme ça, pas toute seule, si seule .....

Tout est de ma faute ...

Puis des cris, des voitures, une sirène, des voix. Elle cria et manifesta sa présence. Elle ne sait pas si on l'entendit. Mais manifestement si, on découpa les décombres et on la sortit de ce qu'il restait de la voiture, avec un pied cassé et une légère commotion cérébrale.

Une miraculée.

On la plaça à l'hôpital, elle y resta longtemps seules, plongée dans des sentiments d'un noir d'encre. Des parents passèrent la voir, tenter de la consolée, mais elle restait sans aucune expression, dans un mutisme froid, parfois dessinant sur un morceau de papier.

Au final, quand elle fût totalement rétablie, les autorités la placèrent en foyer, ses proches refusant de prendre cet enfant devenu dingue.
Les autres enfants refusaient aussi de lui parler, ils se moquaient d'elle, l'insultait, mais elle les ignorait, les regardants de ses yeux devenus aussi froid que de la neige.

Elle commençait à se demander si elle méritait vraiment de vivre, car au final s'était de sa faute si ses parents étaient morts, c'est elle qui avait demandé à partir ...
Elle se disait que peut être au final, elle méritait la torture des autres personnes. Mais pourquoi la laisser vivre ?

Alors elle tenta de comprendre, elle fuguait, partait trouver des endroits pour comprendre, elle but des tonnes de verres, se fit des centaines de cicatrices, mais on la laissait toujours vivre. Alors elle arrêta de manger, elle se laissait mourir, tranquillement.

Mais la aussi on lui interdit de mourir. On la plaça dans un centre, on la forçait à manger. Elle tenta de résister, mais épuisée elle se laissait faire.
On lui permit de retrouver un peu de poids, mais elle restait squelettique, une pauvre petite chose.

On lui redonna des cours, on lui faisait suivre des cours de dessins, et même si elle restait dans son mutisme, elle semblait aller mieux. Semblait seulement ...
Elle fit une autre fugue. On la retrouva ivre morte dans un bar.

Son éducatrice reçut une lettre, une publicité pour un pensionnat japonais apparemment très réputé, mais surtout il était placer sur une île. Pensant à la sécurité de la jeune femme, elle leur envoya une lettre d'inscription qui fût accepté relativement rapidement.

Mais on n’avait pas demandé son avis à la jeune fille, elle hurla, cria toute sa rage contenue. Elle ne voulait pas fuir, elle ne voulait pas être enfermée comme une bête sauvage.

Pourtant elle n'eue pas le choix. Alors dès qu'elle mit le pied sur l'île elle se convainquit qu'elle ferait tout pour en sortir ...




Dernière édition par Felix A. Sololiev le Sam 9 Nov - 15:10, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC] Mar 29 Oct - 18:54

BIENVIENDU ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC] Mer 30 Oct - 18:35

Bienvenue Felix, en espérant que cette fois-ci, tu soies motivée pour rp et tout tout. >w<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Damon T. Basarab


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 29/10/2013
Age : 23

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui / Non
Guide ::

MessageSujet: Re: I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC] Mer 30 Oct - 18:39

Bienvenue à toi Félix...le chat ! 8D
*s'en va loin*

_________________
Damon écrit en #8A0868
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Felix A. Sololiev


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui / Non
Guide ::

MessageSujet: Re: I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC] Sam 9 Nov - 15:05

YAAAAAAAAY \o/
Merci de me ré-accueillir j'suis trop content d'être la ♥
Je met ce joli message pour dire que ma fichette est terminée et que j'en ait sacrement baver.
Si y'as des petites incompréhension par rapport à l'histoire, tapoter moi sur les doigts 83

_________________

Why don't you trust in my self righteous suicide ?
Félix gribouille sur son carnet en PowderBlue

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC] Sam 9 Nov - 22:40

Pipeeeeeeette !!!!
Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC] Sam 9 Nov - 22:47


... PIPEEEEEEEEEEEEEEEEER. *hug attack*
Oui oui, c'est Yukari.

Bienvenue avec un retard pas classe, mais bienvenue quand même. (=w=)b
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC] Sam 9 Nov - 23:11


T'ES ENFIN VALIDÉ ! CHANCEUX !




J'aime, vraiment èwé ~ ♥

Bravo, tu es validé, bienvenue chez les North.

Tu peux dès à présent recenser ton avatar ici, demander à ce qu’on t’attribue un guide ici, à faire une demande de RP ici et même créer tes sujets personnels : dossier et portables.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC]

Revenir en haut Aller en bas

I canno't breathe this poison air filled with lies ... || Felix A. Sololiev [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infinite Code :: Zone 00 :: Inscription :: Validées ♪-