AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Mar 29 Oct - 14:55

Fulvius Veturius Paulina



Nom :: Fulvius Veturius
Prénom :: Paulina
Age :: 20 ans
Orientation :: un peu de tout, hétérosexuel, homosexuel, bisexuelle, pédophile, zoophile.... J'en ai un peu trop dit
Nationalité :: [Italienne] Romaine
Clan :: Center
Singularité :: Souvent habillée à la manière d'un centurion, d'un légionnaire...
Pseudo :: Kagura Sumire
Prénom :: mon prénom est dans cette liste cherchez bien o/
Age :: 15 ans
Comment as-tu connu le forum ? :: Pub de Blair
Un commentaire ? :: L'image est de Blair-P©Deviantart
Code :: [de mieux en mieux vos codes o/] T'as vu ça ? 8D [Méhy]

Video meliora proboque deteriora sequor



Physique et caractère

De jolies quenottes blanches formant un petit sourire aguicheur, une voix euphonique jazzant sans cesse de tout, de rien, de la pluie, du beau temps… Osez lui faire remarquer sa bavardise engendrera envers vous une interminable bouderie enfantine  et ainsi vous n’entendrez plus jamais son jacassement interminable étant donné qu’elle ne vous parlera plus.
Elle est une callipyge personne aimant à la manière de Vénus changer de lit ainsi qu’amant sachant, malgré ses trop nombreux défauts, être comme un chat noir dans la nuit, agile, gracieux, discret, un talent d’artiste qui aurait bien aider lors des « battle » puisque son talon d’Achille se base sur la vitesse en outre son endurance de ses jambes frêles à la couleur d’une digne descendante de Romulus.
Son frêle corps supporte souvent sur lui des vêtements du grand empire romain à cause de la passion de cette jeune femme à l’égard de ce peuple maintenant disparu pour laisser place à des mauviettes qu’on appelle italien dépendant de leur majestueux ancêtre. Attendu qu’elle rapporte toute sa vie à cet hobbie  jusqu’à sa façon de penser au point qu’à chaque douche ou bain, elle se saisi d’un couteau pour enlever ses peaux mortes. Cela ne poserait pas de problème… Si seulement elle ne voulait pas faire partager cette passion à son entourage ou alors les dégoûter lorsqu’elle se met à manger (peu le matin, peu le midi, une orgie dans la soirée).

Obéissant sans relâche aux trois B, elle s’y dévoue âme et surtout corps, en effet, Paulina est une fille joviale, sociale seulement, faite avec un égo plus que tout démesurée en faisant d’elle sa propre priorité, cependant à force de trop penser à elle-même Paulina s’occupe également des choses futile du genre quel verni devrait-elle étaler ses ongles fins ? Quel couleur lui irait le mieux ? Carmin ? Fraise écrasé ? Feignez l’ignorance ? Vous le regretterez car attendu que ses prunelles noisettes vous fixe méchamment, se demandant à quel sauce ils vous dégusteraient avant de faire une horrible moue. Bien sûr, elle ne boude jamais trop longtemps si vous vous excusez.
Bizarrement lorsqu’on lui fait des critiques ou si on la vanne sur sa petite taille, elle ne se vexe pas, peut-être lui a-t-on assez faire la blague pour qu’elle y soit habituée ? Si seulement, mais les femmes sont difficiles à comprendre comme on dit seulement, il y a des choses qu’elle prend bien, d’autre non. On peut rire de son physique (sauf ses ongles !) mais pas de son caractère. D’ailleurs, savez-vous qu’elle a l’alcool joyeux ? Malheureusement, elle ne boit vraiment plus depuis un certain accident, mais de toute façon, voulez-vous la voir boire du curry, du persil ou de l’estragon mélangé dans un bourgogne qui a coûté un bras ? Son excuse ? « Les romains faisaient aussi ça et ils aimaient, moi aussi j’aime ! Tu veux goûter ? »

Avons-nous parlé de ses cheveux ? Il faut avouer qu’ils n’ont rien de plus que les autres, ils sont d’une belle couleur brune foncé, long, lisse et soyeux qui lui donne l’air d’une femme mature… vu de dos.

Pourtant, malgré cela, faite bien attention à vous… Les apparences sont trompeuses si vous voyez ce que je veux dire….



Histoire



« Oh ! Mon dos » Cria-t-elle en lâchant le dernier carton remplis de livre en tout genre laissant sa main masser le bas de son dos avant de s’asseoir sur le paquet.

Elle était maintenant sur cette fameuse île, c’était la seule ou elle a pu directement trouver un travail, certes être du personnel c’est la meilleure des choses, surtout quand on sait qu’elle a eu  son bac dans un  des meilleurs lycées du pays, pourtant personne ne voulait d’elle.
Mais à qui la faute si elle voulait directement travailler sans passer par la case université ? Et… Cette île cherchait du personnel, de plus elle y était logée et nourrie. Bon, des personnes lui ont fait part de la rumeur de que cette île, bah, voyons donc…
Mais depuis quelque temps, les rumeurs elle y croyait… Sa petite cousine Fiona O’Leary qui habite sur une autre petite  île de l’archipel lui avait écrit comme quoi un cirque s’est installée pour ensuite enlevée les gens… Après, c’est qu’une gamine, ils ont de l’imagination les enfants non ? Un cirque, il y a juste des animaux dedans.
Seulement, un autre accident s’est produit il y a maintenant plus d’un mois avec sa bande d’amis du lycée avec qui elle buvait très souvent et… Vous connaissez le jeu de la bouteille, eh bien, le gage d’un de ses amis fut d’entrer dans un manoir ou habite un monstre, il y est allé mais, depuis plus de nouvelle.

Elle appuya son dos contre le mur et fit le point.
Le point depuis que ça mère lui donna naissance à Naples, le point sur sa première fois.
L’air était frais mais pourtant cette journée-là, rien ne pouvait plus combler son cœur, ses pupilles écaillées, la voix rauque et le corps tremblant, rien de toute sa vie ne l’avait autant remplis aussi plein de vie, quelque chose pénétrait, profondément… Lentement, la faisant chavirer dans un autre monde, nous parlons bien sûr, de la première fois qu’elle est entrée en Pompéi.  Elle était encore jeune, pas plus de dix ans, mais après tout cela, tout ce que le temps à passer sur elle, sa passion demeura, toujours aussi vive.
Ce n’est qu’en première année de collège que ses parents la laissèrent faire ce qu’elle voulait, fatigués de ses longs caprices, ils s’adaptèrent donc aux traditions les plus anciennes de Rome.
Ce fut aussi sa première année de latin qui lui fut bénéfique, étant donnée ses notes lamentables en ce qui concernait les sciences. Mais ce n’est qu’en première année de lycée ou elle le rencontra.

Il n’était pas spécialement beau, comme elle n’est pas spécialement belle, toutefois, son caractère, sa façon d’être la séduit complètement. La première fois ou elle le vit, s’était tout juste lors de ce cour bénéfice de deux heures par semaine de la magnifique langue latine.
Il était à deux tables d’elle, une blonde tatouée et un bobo le séparait d’elle.
Encore à cette époque-là, elle était discrète et ne parlait pas beaucoup ainsi, il ne la remarqua que lorsque d’un exposé à faire en duo, par joie elle passe juste derrière dans l’ordre alphabétique de l’appel donc le dimanche de la semaine après l’évènement, elle entra chez lui pour se documentée sur Saturne, le dieu du temps.
Bien qu’à part un siège de bureau et des biscuits trop dur que sa mère avait préparé la veille, ces deux personnes n’eurent pas partagés grand-chose, mais cela fut assez pour elle car, pendant toute cette après-midi, elle l’avait eu rien que pour elle, rien qu’à elle…
Seulement, après leur oral devant la classe, à son grand désespoir il ne lui parla plus beaucoup, juste quelques « salut » quand ils se croissaient dans le couloir, toutefois, cela ne l’empêcha pas à le regarder de loin dans la cour ou pendant les interclasses, elle levait discrètement les yeux de son exemplaire de la vie des douze Césars. Oh ! Bien sûr elle avait des amies, mais elles sont toutes aussi potiches les unes que les autres et Paulina préférait de lire un livre sur Néron ou Caligula qui étaient les empereurs les plus fascinants d’après elle, Auguste avait son charme, Hadrien était normal, Claude adorable (maudite Agrippine), Tibère trop sanguinaire d’après Suétone et Commode pas assez commode à son goût (pardonnez-moi pour cette horrible vanne….).

Ainsi, pendant longtemps, elle le regardait jouer les amoureux avec plusieurs plus idiote les unes que les autres, pourtant, il valait mieux, juste ? Lorsque le destin les réunis pour la deuxième fois ce fut pour un voyage scolaire à l’étranger, la famille d’accueil voulant une fille et un garçon, ils ont optés pour ces deux-là.
A la fin ils s’étaient nettement rapprochés et à la fin, elle fut sûre d’une chose, cet homme est son premier amour, elle se souvient de comment le compliment de celui-ci à propos de ses ongles l’avait faite rougir jusqu’aux oreilles lui donnant un air cartoonnesque mais ce fut tout, Paulina mine de rien ne faisait pas encore attention à son physique à ce moment de sa vie.
A son grand bonheur, elle devint sa confidente et ils passèrent plus de temps ensemble à parler de tout, de rien, de la pluie, du beau temps…
Et doucement, lentement, son amour s’ancra au plus profond d’elle.

Un jour, comme ça, elle lui dit, elle avait tremblé, les yeux rougis à force d’avoir pleuré… Il avait été surpris, bien sûr puis avait répondu que si elle avait été plus belle, il serait sortir avec elle pour la faire plaisir. Ce fut tout.
Ainsi, en boule sur ses draps, serrant son oreiller contre son cœur brisé noyant sa tête pour pleurer sans que personne ne la voie. Une semaine se passa avant qu’elle revienne au lycée et qu’elle découvre que Siméon sorte avec une de ses amies.

A milieu du second trimestre de première, ses parents lui avaient annoncé que la fin de ses études se finirait au Japon, bien sûr, depuis le collège sa mère lui payait un professeur pour lui apprendre tout de cette langue complexe. A première vue, elle avait pensé que s’était pour garder contact avec sa petite cousine Fiona qui lui parlait de l’utopie de l’endroit où elle habitait, la candeur de cette gamine énervait Paulina mais elle se forçait à répondre gentiment pour ne pas blesser cette enfant.
Seulement maintenant, elle comprenait mieux ce que sa maman avait en tête.

Une fois arrivé à l’autre bout du monde, elle voulut changer, correspondre aux attentes de l’homme qu’elle aime le plus au monde, commença à apprendre comment bien s’habiller, le maquillage, les coupes de cheveux… Devenir séduisante.
Elle fut heureuse de voir qu’elle faisait de l’effet, mais surtout, surtout, dans ce lycée un peu malsain elle a trouvée des amis, certes, tous aussi originaux les uns que les autres. Un espagnol bourgeois traité comme un objet par ses parents, une russe qui a été mise de côté à cause de ses idées politiques, deux jumelles complétement tarées, mais ce petit groupe c’est vite retrouvé inséparable.
Elle n’a jamais été aussi heureuse comme cela depuis le jour où elle est entrée dans la ville de Pompéi. Même à la fin de leurs années de lycée, ils continuaient à se voir.
Seulement, depuis l’accident du manoir elle a préféré prendre le large, se sentant responsable, et la voici maintenant pionne dans ce pensionnat.

Elle soupira puis se leva pour s’étirer. Un bruit de porte l’attira son attention, une femme aux cheveux roux venait d’entrée, sûrement pour lui dire ses responsabilités en tant que surveillante ici, alors, docilement, elle l’a suivit.

[NDA : OUAIS Y'A UN FUCKING CAMEO DE DARK WOOD CIRCUS ET ALORS DDDD8 ?!! ]



Dernière édition par Paulina Fulvius Veturius le Jeu 31 Oct - 0:08, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Mar 29 Oct - 15:18

A que bienvenue ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Mar 29 Oct - 17:20

Yeah Kagu' bienvenue! >w< (c'est Blair)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hakai N. Ongakû


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 20
Localisation : DTC

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide :: Jin K. Levi

MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Mer 30 Oct - 13:22

Bienvenue 8D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Mer 30 Oct - 18:44

COUCOU KAGU'. -ou bienvenue. \o/-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Mer 30 Oct - 23:18

Merci tout le monde >o< (A que coucou Ria' o/)

Je pense avoir finit ma fiche (bien avec cette très grosse impression d'avoir foiré la description -_-) dites moi si tout va bien ou bien le contraire D8
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Jeu 31 Oct - 0:05


T'ES ENFIN VALIDÉ ! CHANCEUX !



Oh oh, je n'avais pas vu que tu étais une Center, Kagu *o* (c'est Tsuki ~ )

Déjà, bienvenue èwé

Ensuite, la majorité au Japon se trouve être de 20 ans (d'ailleurs j'ai encore oublié de le noter dans les détails de la description, ah ah honte à moi ~ ) donc je te demanderai juste de level up Paulina d'une petite année et ça sera bon ^^ Le changement étant mineur, je te valide quand même mais déplacerai ta fiche une fois fait.

Le point négatif, t'as parlé de Caligula  ... j'te file mon livre a lire si tu veux hein 8D *désespérée* mais tu remontes avec ta blague pourrie derrière. Puis du gagne des points grâce à DWC, ça m'a fait sourire ~

Bref, un personnage très intéressant en tout cas, c'est la première fois que je vois un personnage romain (d'jà italien c'est rare), et qui s'intéresse autant à cette religion, ça change et c'est très plaisant ♥

PUIS J'TE FAIS DES BÉBÉS PARCE QUE VOILA TU PARLES DE MATRY !

L'histoire ne nous apprend pas forcément grand chose sur sa jeunesse / adolescence, mais ça garde une part de mystère.

Enfin Bravo, tu es validé, bienvenue chez les Centers.

Tu peux dès à présent recenser ton avatar ici, à faire une demande de RP ici et même créer tes sujets personnels : dossier et portables.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Jeu 31 Oct - 10:10

Purée j'adore la façon dont tu as lié les différents mondes & perso's itou (en plus de DWC tu ne parlerais pas de Ao Oni? owo)
M'enfin j'adore quoi, bienvenue encore une fois et dépêche toi de changer les pitits détails que Matry à demandé! èwé ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Jeu 31 Oct - 12:32

Merci les filles, j'viens de changer l'âge comme vous avez demandées, dois-je aussi rajouter quelques lignes sur son enfance/adolescence ou il ne se passe pas grand chose ? owo

[Ouaip Les caméos c'est juste la classe, et en effet j'parle aussi d'Ao oni... Mais pour la popularité qu'a ce forum sur les internets j'me suis pas étalée dessus ;w;]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI] Jeu 31 Oct - 12:33

Pas besoin, ça rajoute une petite part de mystère ~
Merci pour la modification.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI]

Revenir en haut Aller en bas

Ave Caesar ! Morituri te salutant ! [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infinite Code :: Zone 00 :: Inscription :: Refusées // Mort ✖-