AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 You're Sherlocked ! | ft. Eve & Sora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hakai N. Ongakû


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 21
Localisation : DTC

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide :: Jin K. Levi

MessageSujet: You're Sherlocked ! | ft. Eve & Sora Jeu 31 Juil - 18:10

L'idée du siècle, de venir ici. Vraiment.

Ça fait 5 ans que je vis tout seul en évitant le plus possible de mettre ne serait-ce qu'un orteil dans ce bahut de malades mentaux. Mais il a fallu que je revienne. La raison est simple : j'ai cassé mon accordeur en marchant dessus hier soir quand j'étais bourré. Hahahaha. J'ai bien essayé de le faire moi-même mais ce n'était jamais parfait : soit un peu trop haut, soit un peu trop bas, mais jamaaaaaais parfaitement juste. Comme lorsqu'on veut une température précise dans sa douche et que c'est jamais bien. Bref, tout ça pour dire que j'ai fait la connerie de retourner au lycée, dans la salle de musique, tout ça pour accorder ma guitare. Je déteste revenir ici, ça me donne des frissons, c'est insupportable. J'ai tellement de souvenirs associés à cet endroit que j'en ai envie de vomir. Quand on jouait tous ensemble, ici, puis très vite dans notre petit local qui est très vite redevenu la remise qu'il était avant... Cette pièce me manque. C'était la seule du lycée où j'avais la sensation d'être en sécurité. Même si elle est à présent liée à des souvenirs extrêmement douloureux, elle restera encore longtemps une sorte de sanctuaire.

Bref, retour au présent.

Après avoir accordé ma guitare tant bien que mal au milieu du brouhaha environnant, je fis résonner quelques accords avant de laisser tomber. Trop de bruit, c'était insupportable. J'allais me lever pour partir et quitter une bonne fois pour toutes ce lycée de merde quand la sonnerie retentit. Un flot d'élèves se dirigea alors vers la sortie et je me dis que finalement, mon tabouret était plutôt confortable. J'attendis qu'il se fût tari pour passer la sangle de mon étui sur l'épaule, mon instrument et mon arme bien au chaud à l'intérieur, et aller ouvrir la porte qu'un gamin consciencieux avait refermée derrière lui. D'ailleurs, ça me tue de voir à quel point ils sont devenus studieux, les pensionnaires d'Infinite World... Code, pardon. Quelle différence, ouh là là. Bref, je posai la main sur la poignée, et là, ça bloque. Je tirai avec insistance. Fermé à clé.

Je vais tuer le connard qui a fermé cette porte à clé.

J'insistai encore. Fermé et bien fermé. Calme, Hakai, calme. Déjà, vérifie s'il y a d'autres clampins enfermés avec toi, pour voir s'ils peuvent faire un bélier acceptable. Je me tournai vers les deux autres clochards de la salle : un type avec une coloration cheloue et une meuf avec une autre coloration cheloue. Ah, quoique, ses cheveux ont l'air naturels. Ils sont rouges, comme Kaoru, mais d'un éclat moins éclatant, plus doux. Vraie rousse, elle. Pas mal, bien foutue, bonne même, quoique sacrément petite – wah, sérieux, Kaoru doit faire au moins 15 centimètres de plus qu'elle, j'ai mal au dos rien qu'en la regardant. Super mal fringuée, beurk, tu veux qu'on te reluque comme un morceau de viande ou quoi ? De grands yeux bleus qui regardent fixement la poignée. Okay, vas-y, bouffe-la, j'attends que ça. Quant au gars... taille classique, yeux marrons, des traits fins, chevalins, presque androgynes, fringues assez basiques... En fait il serait limite passe-partout si ses cheveux étaient pas aussi dégueulasses – non mais du VERT, du VERT, MAIS PAS DANS LES CHEVEUX LE VERT, C'EST MOCHE, MERDE-

Je donne 14 ou 15 ans à la gamine, 17 ou 18 au mec. Ils ont pas l'air de se connaître spécialement. Bon. Ça n'a pas l'air d'être un traquenard de leur part, aucun d'eux ne semble fourbe, belliqueux, ni même armé. S'il y a danger, il vient de l'extérieur. Oh putain, et s'il y avait une bombe dans le bahut ? Merde, ça craint, faut sortir.

« C'est fermé à clé », lâchai-je au cas où. « J'espère que vous êtes pas pressés. »

Et que vous êtes pas du genre chieur, sinon ça va mal se passer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eve W. Moskovski


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 20
Localisation : Pas très loin

MessageSujet: Re: You're Sherlocked ! | ft. Eve & Sora Sam 2 Aoû - 22:18

Aujourd'hui est une journée comme les autres : simple, banale, ennuyeuse. C'est pour ça que, pour la première fois depuis mon arrivée ici, j'ai décidé d'aller en salle de musique, histoire de "m’imprégner" de l'ambiance. Une ambiance qui me manque énormément depuis qu'on m'a emmené dans cet asile d'aliéné. Je suis donc avachie sur une chaise, les jambes ramenées sous moi.

 Il n'y a jamais grand chose à faire quand on vient d'arriver dans un nouvel endroit. J'ai donc, depuis quelques jours, erré dans la ville, et je suis me suis laissée aller à faire un peu de shopping. Mes parents, même s'ils m'ont envoyé dans cet endroit de fous, m'ont quand même laissé de l'argent, assez à la base pour m'acheter de la bouffe et payer un loyer. Sauf que, comme c'est un lycée avec un internat, je suis nourrie/logée. Un peu c*ns les parents quand même... bref, du coup, j'avais assez d'argent pour m'acheter de nouveaux fringues, pour ma nouvelle vie. Alors je me suis un peu lâchée. En plus, c'était l'été, donc les soldes, donc la méga teuf. Bien sûr, comme toute fille un minimum féminine, j'ai absolument voulu mettre mes achats. C'est pour ça qu'aujourd'hui, j'ai (bien malgré moi) été reluquée par un bon nombre de mecs. Et là, c'est un tenue décente, vous imaginez si je m'étaie ramenée avec mes robes de p*te ? Héhé, j'aurais été connue de tout le lycée ! Alors que là, c'est un simple short gris, avec un haut noir moulant qui cache le soutif, mais dévoile mon ventre et laisse un décolleté acceptable, et mes Doc's noires. Pour moi, à partir du moment où je n'ai aucune remarque des CPE ou autre membre administratif, j'ai le droit. Bref. On n'est pas ici pour parfait cuisine et torchons, alors revenons au présent.

 Je suis donc étalée sur une chaise, au milieu de gosses psychopathes qui hurlent dans tous les sens, essaient de faire de la musique ou je ne sais quoi. T'façon, j'en ai rien à fo*tre de tous ces c*ns. Pour eux, c'est tout est simple. Ils veulent sortir de cet endroit à tout prix... j'en ai entendu plusieurs dans le couloir qui parlaient de ce qu'ils voulaient faire plus tard. Il sne font que se leurrer. Il n'y aura pas de "plus tard". Les seuls "plus tard" qu'il y aura seront sur l'île, et pas aux États-Unis, ni en Europe.

 Tiens... j'ai dû m'assoupir... oui, il n'y a plus personne dans la salle, un gosse vient de fermer la porte. Bon bah tant pis. Un haussement d'épaule, et un regard aux alentours me permet de voir que je ne suis pas si seule que ça. Il y a deux autres mecs. Un très grand d'ailleurs, avec la peau blanche et les cheveux... bleus. Euh... okay, à chacun ses choix esthétiques. Le deuxième... OH M*RDE ! Pourquoi des cheveux comme ça ? Pourquoi du VERT, et du ROUGE. Encore il serait chinois, oui, ça ferait le drapeau de la Jamaïque mais là, non ! Suis-je vraiment tombée sur les deux seuls teubés qui ont des cheveux chelous ? Mon Dieu... Ça risque d'être folklorique...

 Tiens, le bleu va pour ouvrir la porte, son étui à guitare sur l'épaule. Je lui lance un regard dubitatif... et sûrement très ensommeillé aussi je pense. Il appui sur la poignée... mais rien ne se passe ! Enfin... le vert est en train de buller, et l'autre nous regarde bizarrement, peut-être pour voir avec quels cinglés il est enfermé. Je sens que l'après-midi va être longue...

« C'est fermé à clé »
« J'espère que vous êtes pas pressés. »


« Ça, j'avais remarqué. Et je sens qu'on ne va pas ouvrir avant un moment... »

 Remarqué débile de ma part, étant donné que ça doit paraître évident à tout le monde. La prochaine fois, t'auras qu'à la fermer espèce de teubé ! Je me désespère... Enfin... je me lève, et vais observer les instruments dans la salle. Maintenant qu'il y a moins de monde, et qu'on peut enfin s'entendre, j'ai bien envie de jouer. En plus, quitte à rester enfermés en salle de musique, autant en profiter. Je m'installe donc au piano, baisse le son, pour ne pas déranger les deux autres, et entame une mélodie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sora Kyuusei


Voir le profil de l'utilisateur http://cirepatate.deviantart.com/
Messages : 38
Date d'inscription : 26/06/2014

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui / Non
Guide ::

MessageSujet: Re: You're Sherlocked ! | ft. Eve & Sora Jeu 7 Aoû - 13:01


«  Ah zut... »

D'après les deux personnes étant avec lui, la porte de la salle de musique était fermée... pourquoi était-il venu ici déjà, dans cette pièce ? Il était venu parce qu'il y avait un piano, la fille aux cheveux rouge en jouait d'ailleurs, c'était une très jolie musique. Mais il n'était pas venu pour jouer du piano, il ne savait pas en jouer lui... non, il était juste venu le contempler, pour se remémorer quelques souvenirs avec Lizzy. Sa Lizzy, une génie, avec l'oreille musicale et toutes ces choses exceptionnelles. Sa Lizzy qui lui inventait des mélodies pour eux deux, dans leur maison, rien qu'eux. Eux deux.

Le jeune homme se gratta la tête, Yaya savait-elle jouer du piano elle aussi ? Ce serait bien...
Il regarda le grand bonhomme enfermé avec eux, il avait l'air grognon, peut-être avait-il mal dormit, ou bien faim ? Zut, il n'avait pas emmené de barre chocolatée, sinon il lui en aurait donné! Tout ce qu'il pouvait lui offrir c'était un sourire. Alors il lui sourit, un sourire c'est gratuit, ça ne fait de mal à personne et peut même être contagieux.

Sora se leva ensuite et prit une chaise pour se placer à côté de la jeune femme en train de jouer, la musique n'était pas très forte donc il fallait se rapprocher, venir la chercher. Mais il ne fallait pas trop coller la demoiselle pour ne pas la gêner d'une quelconque manière ! Celle-ci faisait bouger ses doigts de manière très élegante sur les touches, passant d'une note grave à aigu, c'était magique à voir et entendre, le jeune homme avait beau ne rien y connaître en musique voir des gens jouer était toujours aussi magnifique, presque hypnotique.  

Le garçon la détailla, cette jeune femme, elle avait tout les avantages féminins et les mettaient bien en valeur. C'était une jolie demoiselle, bien qu'un peu trop... mature dans sa façon d'être, il n'y avait aucune innocence qui ressortait d'elle, juste de la maturité, de la féminité, ce genre de chose que les hommes cherchent, utilisent puis jettent ensuite. Pauvre femmes, faire autant d'effort pour si peu de retour...  Yaya était beaucoup mieux, personne n'allait chercher à la posséder hormis Sora et c'était très bien comme ça, en plus elle ne faisait rien pour se faire désirer c'était ça son charme à elle. Mais si quelqu'un venait à trop s'approcher de la fillette, à vouloir l'avoir pour lui tout seul et donc la voler à Sora... il ferait en sorte, que l'intrus... prenne des distances... définitives et souterraine.

Mais assez parlé de Yaya! Il reporta son attention sur la demoiselle et attendit qu'elle finisse son morceau pour lancer d'un air enjoué:
«  Eh dis, tu joues ! T'es nouvelle à IC ? Moi c'est Sora, enchanté de faire votre connaissance à tout les deux ! »


Il regarda ensuite le monsieur avec les cheveux bruns... bleus... bizarres, bah dit donc, il se négligeait celui-là niveau capillaire ! Encore la jeune fille avait une chevelure magnifique, chatoyante, brillante, bref magnifique, autant ce mec avait une touffe vraiment... moche. Mais il ne fallait pas le dire ça, ce n'était pas correct, pas gentil donc Sora se contenta de sourire, une nouvelle fois à Monsieur Grognon. Un sourire pour gommer ce défaut, ce monsieur devait avoir des qualités à côté de ses misérables cheveux! Enfin, Sora l'espérait pour lui... il était encore collé à la porte en fait...monsieur, si la porte est fermée... c'est qu'elle est fermée, pas la peine de la violer du regard, c'est d'un malsaaaain !

«  Et euh... y  a pas de double sur le bureau ? Ou … dans un placard ? Et sinon on peut sortir par... ah non. »

Sora s'était levé pour regarder par la fenêtre, voir si par hasard, s'échapper par là serait une possibilité, au deuxième étage, c'était assez peu probable sachant qu'il n'y avait rien aux alentours pour amortir la chute hormis le béton.

«  Hmmm... et si je criais ? Ca avertirais les gens quoi, fin' j'crois. Fin' je sais pas, haha ! »

Il rigola devant sa propre ignorance, ils étaient tout les trois coincés ici jusqu'au prochain cours de musique !



(j'ai essayé de faire un beau pavé comme vous, fuuuh. Q^Q
Et Sora vous pouêt avec ses cheveux! Nan mais oh :'D)

_________________

Sora te fait un grand sourire en #556B2F
Ava' fait par mon fils adoré >w<  (Yuichi Takakura blblblbl)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hakai N. Ongakû


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 21
Localisation : DTC

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide :: Jin K. Levi

MessageSujet: Re: You're Sherlocked ! | ft. Eve & Sora Mar 2 Sep - 17:10

Je crois que je comprends un peu ce que ressentent les claustrophobes.
Et c'est absolument insupportable.
J'en peux plus.

Je sais pas lequel des deux abrutis enfermés avec moi m'énerve le plus. Awww, la rouquine joue du piano, trop mignon. Ooooh, le garçon m'a souri, qu'il est gentil et prévenant. Tiens, ils font connaissance, qu'ils sont sociables ! Ils ne font pas grand cas de la porte verrouillée de l'extérieur, après tout, ce n'est pas si grave, il faut voir le verre à moitié plein : ainsi, nous pouvons discuter et en apprendre un peu plus sur nos camarades d'infortune !

Si je sors pas dans moins de dix secondes, j'en prends un pour taper sur l'autre.

La fille a sorti un truc complètement débile (wah, mais ton QI est proportionnel à la quantité de vêtements que tu portes on dirait) et le mec m'a fait le sourire le plus crétin que j'ai jamais vu. Je suis tombé sur les deux perles rares, là. Limite y a une aura de guimauve autour d'eux. Euh, les mecs, ça vous gêne pas d'être pris au piège dans une pièce fermée au beau milieu d'un asile de fou ? Apparemment non. Et l'autre qui me prend pour un abruti. « Eeeeeeh, si ça se trouve y a une clé dans un tiroir ! » Non mais t'es au courant que cette île cherche à te buter ? Tu crois pas que c'est un peu trop simple de trouver la clé dans le tiroir ?

A la rigueur, crier n'est pas une très mauvaise idée. Ça nous fera passer pour des débiles mentaux mais au pire, on a l'habitude. Et puis vu leur âge, ces deux-là sont très probablement de la génération post-explosion, ce qui signifie qu'ils ont déjà tué au moins une personne. Wah, ils cachent bien leur jeu. Je sens bien la rousse en veuve noire, je me demande pourquoi, tiens... Et l'autre, je sais pas, et je m'en tamponne le coquillard.

Je critique mais en attendant, je sers à rien. Allez, je vais faire ma BA de l'année, soyez heureux, pauvres cons.

« Ouais, on peut appeler à l'aide, mais à cette heure-ci, y a encore des cours, donc on a peu de chances de se faire entendre par quelqu'un dans la cour ou le couloir... », fis-je d'un air dubitatif (woâh, mais c'est que l'alcoolisme me réussit, j'ai du vocabulaire maintenant). « Sinon, on peut essayer de faire un maximum de bruit pour alerter les salles de classes les plus proches – la salle de musique est bien insonorisée alors nos voix ne suffiront pas. Ou alors on peut défoncer la porte. »

Wah, je m'impressionne moi-même. J'ai dit ça calmement. J'y crois pas. C'est beau. Je crois que je vais replonger dans l'alcool, ça me fait beaucoup de bien.


(HRP : Désolée pour le retard !! Je suis partie une semaine de plus et j'ai oublié de prévenir >.< )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eve W. Moskovski


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 20
Localisation : Pas très loin

MessageSujet: Re: You're Sherlocked ! | ft. Eve & Sora Ven 19 Sep - 21:30

«  Eh dis, tu joues ! T'es nouvelle à IC ? Moi c'est Sora, enchanté de faire votre connaissance à tout les deux ! »

 Pardon ? C'est à moi que tu parles ? Tu parles trop vite. Beaucoup trop vite. J'ai  pas encore finis ma descente alors calmes-toi petit. Non, c'est faux, fumer des joints et boire ne sont pas du tout les deux seules activités qui me passionnent. Bref. Ma pensée ne va pas vite du tout, c'est reposant.

 Tiens, le dénommé... comment déjà ? So... so... sousou ! NON ! STOP ! Au pire on s'en fout. Le petit donc je disais, lance un sourire légèrement niais au mec qui ne cesse de fixer la poignée des yeux.

«  Et euh... y  a pas de double sur le bureau ? Ou … dans un placard ? Et sinon on peut sortir par... ah non. »

 Regarder par la fenêtre aurait pu être une bonne idée, mais seulement dans le cas où on le fait discrètement, sans éclater les oreilles de tout le  monde.  

«  Hmmm... et si je criais ? Ca avertirais les gens quoi, fin' j'crois. Fin' je sais pas, haha ! »

 Je lui lançait une grimace d'urgence. Non, pour l'instant, je suis dans l'incapacité totale de supporter les aigües. Alors chut. S'il-te-plais, pour préserver mes oreilles.

« Ouais, on peut appeler à l'aide, mais à cette heure-ci, y a encore des cours, donc on a peu de chances de se faire entendre par quelqu'un dans la cour ou le couloir... Sinon, on peut essayer de faire un maximum de bruit pour alerter les salles de classes les plus proches – la salle de musique est bien insonorisée alors nos voix ne suffiront pas. Ou alors on peut défoncer la porte. »


 Exaspérée, je me tourne vers lui. Plusieurs fois, ma tête fait la navette entre lui et ma guitare, posée contre le mur. J'ouvre la bouche, puis la referme. Non, je crois qu'il n'y a pas besoin de préciser quoi que ce soit. Autant se taper la tête contre un mur. Ça sert à rien, et ça fait mal à la tête. C'est donc plutôt... mollement que je me lève, regrettant une bouteille de Rhum, accompagné d'un bon joint pour une bonne détente, et sort ma guitare électrique de son étui. Je ne sais pas pourquoi je suis toujours aussi émerveillée de la voir. Faut avouer qu'elle est grave bonne belle. Noire et vernie... Roaaaaarrrh. Oui, l'envie de ronronner me prend d'un seul coup. Mais je ne le fait pas. Je le branche à un empli, pas trop fort, et la chauffe avec quelques accords rapides.

 C'est alors que je m'approche du mec de la porte.

" Au lieu d'essayer de la pulvériser des yeux, montre un peu c'que tu sais faire à la guitare. De toutes façons, on viendra ouvrir dès que ça sonnera, donc détends-toi mec, autant profiter de ça... même si j'avoue qu'il manque la boisson, et que ces alarmes incendies sont plutôt chiantes..."

 En effet. Pour fumer, ce n'est pas hyper facile. Mis à part si quelqu'un veut bien sacrifier ses chaussettes, ça risque d'être compliqué.

 Jetant un regard éloquent au mec, je me retourne vers l'autre, dont j'ai zappé le prénom, sûrement à cause de la douille de ce matin... Peut-être est-il doué pour un instrument, et dans ce cas, qu'il se montre. Peut-être qu'enfin, je pourrais me faire d'autres amis que les gros drogués de la ville, ou du moins, des amis qui ne la lâcherais pas parce qu'elle n'a plus de cam... Mais attendons de voir ce qui va se passer avant de faire des conclusions hâtives.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You're Sherlocked ! | ft. Eve & Sora

Revenir en haut Aller en bas

You're Sherlocked ! | ft. Eve & Sora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infinite Code :: Zone 01 :: Classes-