AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Yukari A. Shûzen


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 16/06/2014

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Non
Guide :: /

MessageSujet: It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE Mar 17 Juin - 14:11

Yukari A. Shûzen



Nom :: Shûzen
Prénom :: Yukari, Akuma
Age :: 21 ans
Orientation :: Je me tairai là-dessus. uwu
Nationalité :: Japonaise
Clan :: North
Singularité :: Ses yeux rouges et les barrettes d'une certaine personne. (ainsi que l'écharpe mais viendra plus tard, doho ~)
Participe à la Battle? :: Nope
Pseudo :: Yukari ~
Prénom :: Alix
Age :: 16 ans, doho. ~
Comment as-tu connu le forum ? :: C'était il y a très, très longtemps ... [insérer histoire mielleuse ici]
Un commentaire ? :: GOD BLESS YOU ALL
Code :: Yay [Méhy]

Someone once said : the more tears you have, the stronger you become. But that can't be true, I'm about to give up.



Physique et caractère

Alors que ses yeux écarlates scintillaient dans l’obscurité, elle fixait la lune, impassible. Ses longs cheveux d’un noir de jais lui arrivaient au milieu du dos, ornés de deux barrettes d'un rouge flamboyant. Ses barrettes à lui. Après s’être réveillé, ce qui lui servait de cheveux étaient tellement longs qu’ils en étaient plus grand qu’elle, et traînaient par terre, ainsi que sa mèche qui lui cachait entièrement sa vision, alors elle n’avait d’autre choix que de raccourcir tout ça. Depuis son réveil, sa peau avait bien pâlit également. Elle était aussi blanche et translucide que lui. Son corps était devenu aussi frêle que lui. Ses petites mains blanches se mirent à trembler ainsi que ses faibles jambes qui continuaient malgré tout à la tenir debout. Elle avait frôlé à nouveau la mort, mais son corps refusait de la laisser partir. Pourtant, elle ne s’était jamais sentie aussi proche de la fin. L’explosion lui avait laissé de nombreuses marques sur le corps. Des entailles plus ou moins cicatrisées, surtout. Elle n’avait vraiment pas l’impression que cela faisait 5 ans que tout ça c’était passé. Elle n’avait pas grandi, ou à peine, la forme de son visage était la même qu’à ses 16 ans, ses yeux, ses cheveux, sa bouche, rien n’avait changé. Les quelques différences venaient de ses joues légèrement creuses, son corps presque maigre et son regard qui avait perdu la petite étincelle qui faisait la joie de ses proches.


Un léger soupir s’échappa de ses lèvres. Elle se souvenait encore du sourire qu’elle avait sans cesse, celui qui lui redonnait espoir à chaque fois dans les moments les plus difficiles. Maintenant il était inutile. Sa théorie du bonheur s’était écroulé juste devant elle, elle n’affichait plus que ce sourire rempli de tristesse et nostalgie du passé. Sa théorie du bonheur, vous vous demandez sûrement ce que c’est ? C’était la naïveté de ses 16 ans. Elle pensait qu’en gardant la tête haute et le sourire, tout pouvait bien se finir et qu’il ne fallait surtout pas abandonner. Mais 5 ans après, ce n’était plus la même chose. Elle n’y croyait plus.
Pendant son coma, elle était devenue plus sage, moins naïve. Elle savait que la société actuelle ne laissait pas vivre les gens comme elle très longtemps. Certes l’accident n’avait rien à voir, mais elle savait que certaines personnes lui en voulaient d’être aussi joyeuse, avant. Maintenant, Yukari préférait laisser la vie aller. Elle réfléchissait plus qu’avant, ses yeux étaient plus vides que jamais, ne laissant aucune lueur les traversés alors que ce sourire triste ornait constamment ses lèvres. Elle n’avait plus goût à chanter autre chose que des chansons mélancoliques. Son était d’esprit ne lui permettait plus, peu importe à quel point elle le voulait. Son cœur meurtri et dévoré par sa maladie lui faisait voir le mal avant le bien, la douleur avant le bonheur, le noir avant le blanc. Mais malgré ça, elle restait très calme, à observer les choses autour d’elle. Elle aimait observer. C’était sûrement devenu un de ses passe-temps favoris après le dessin et le chant. Alors elle observait, analysait. Mais au fond, peut-être qu’une partie de l’adolescente était resté enfoui dans son esprit, car elle pleurait. Elle était encore capable de pleurer. Alors peut-être, peut-être qu’un jour elle serait à nouveau capable d’avoir ce rire insouciant.



Histoire



Ah, Yukari, tu qualifies toujours ton enfance de cliché et tu ris. Ce faux rire que tu maîtrises si bien. Mais au fond, t’as pas tort.

A peine tu étais né que tes parents s’accrochèrent à toi comme si tu étais leur seule et unique enfant. Toi aussi tu le pensais. Tu croyais en ces parents aimants et en ces domestiques inconnus du manoir qui t’avaient cachés une grande vérité durant huit longues années. Toi, la petite gamine des Shûzen, tu étais loin d’être la seule. Alors que tu te baladais avec celle que tu considérais comme ta seule amie – ou ce que tes parents appelaient domestique attitré, tu l’avais vu. Ce garçon qui avait les mêmes yeux écarlates, les mêmes cheveux d’un noir de jais. Et il te fixait, il t’avait même souri. Alors naïvement, tu lui avais rendu son sourire, sans comprendre qu’il était ton frère. Ton grand-frère. C’est Akasha, ton unique amie qui t’avait tout raconté en précisant de n’en parler à personne. T’avais pas trop compris pourquoi tu devais le garder secret, mais tu l’as fait. Alors, à chaque fois que t’es parents s’absentaient, tu allais le voir, dans cette grande chambre qui respirait la solitude. Cette chambre remplie de livres, rien que des livres. Et toi, tu y apportais une touche de couleur, de sourire, dans son monde fade et gris. Puis tu continuais, chaque moment où ils partaient, tu allais le voir pour rire avec lui, voir son sourire qui te redonnait du baume au cœur.

Puis vint le jour de ses 12 ans. Les 12 ans d’Andrew. Une grande fête. Tu aurais dû être joyeuse, lui souhaiter et lui sauter dans les bras. Mais non. Tu devais faire comme si de rien n’était. Et ça te faisait mal, tu sentais ton petit cœur innocent te serrer, mais t’étais encore trop petite pour comprendre pourquoi. Tes parents avaient pris comme prétexte que ton propre frère était l’enfant d’une autre famille très importante, ce qui expliquait cette fête. Et toi tu ne pouvais qu’acquiescer. T’avais aucune idée que cette fête dissimulait la fierté égoïste de tes parents qui avaient découverts qu’Andrew avait un Q.I largement supérieur à la moyenne. Ils s’en vantaient, mais tu préférais ne pas faire attention, parce que tu ne comprenais pas.


Mais après cette fête, tout avait chamboulé. On t’avait trouvé une malformation du cœur qui te valait des maux de tête insupportables et des évanouissements qui pouvaient devenir fréquents, mais il n’y avait aucun moyen de te soigner. Du haut de tes neuf ans, tu comprenais pas, tu savais pas que ta vie allait se terminer avant que tu puisses atteindre la trentaine. T’allais mourir jeune, mais tu savais pas. Mais Andrew l’avait compris lui, et il avait changé. Depuis son anniversaire, ses yeux n’avaient plus cette petite lueur, son visage avait perdu cet éclat et il ne souriait plus. Tu avais beau le questionner, il restait silencieux, prostré sur lui-même, et ce fut comme ça pendant des années.
Puis, avant que tu ne t’en rendes compte, ton grand frère avait volé de ses propres ailes. Tu le savais parce que tes parents se criaient dessus vu qu’il avait emporté une grosse partie de l’argent qu’ils avaient cachés dans la maison.  Mais toi, tu souriais. S’il était plus heureux en partant, alors tu étais heureuse pour lui. Mais la situation ne fit que s’envenimer. Ta mère devait se sentir mal qu’un de ses enfants l’avait fui malgré son délaissement, alors elle s’en prit à ta seule amie. Cette amie qui, lors de ta crise qui s’était manifesté pendant l’absence de tes parents, t’avait amené à l’hôpital sur son dos. A pied. Trois heures de marches sans s’arrêter. Elle t’avait sauvé, et voilà qu’elle se prenait des coups. Alors toi, évidemment, t’as voulu la protéger. Sauf que tu savais pas que ta mère allait brandir un couteau pour la blesser elle, alors que toi tu te jetais au milieu pour la protéger. Sans le vouloir, une trop grande et profonde entaille se forma dans ton dos. T’avais mal, tu sentais plus rien, voyais plus rien.
Ha, c’est ironique, non ? Et dire que c’est ta fichue maladie qui t’as réveillée de ton coma. Ton mal de tête t’avait tellement insupporté que tu t’en étais réveillée. Ha, que de miracle. Miracle, hein ? Tu dirais pas ça, du haut de tes quatorze ans. Quand t’étais enfin de retour, t’avais l’impression de revenir chez des étrangers. Puis il y a eu cette nuit. Cette nuit que tu détestes tant, où t’as pas arrêté d’entendre des excuses venant de cette petite voix sanglotant, puis une autre qui criait. Et un moment, il n’y avait plus rien. C’est ce qui t’avait effrayé, et t’avais eu raison. A peine avais-tu ouverte la porte de la chambre d’Akasha que tu avais vu son corps par terre. Incapable de tenir debout, tu t’étais effondrée de désespoir, et t’étais tombé sur cette lettre ensanglanté. Ha, t’avais même pas eu le courage de la lire tellement tu étais effrayée.

Depuis ce jour, ta mère avait disparu avec l’argent restant, et ton père avait eu affaire aux huissiers. Puis il décida de t’envoyer là-bas, à Infinite World, qui était ta dernière chance de survie. Mais toi t’avais pas oublié l’argent que ton frère et toi aviez sur vos comptes, seulement il avait pas voulu t’écouter.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Tu t’en souviens tellement bien, de cet établissement. Tu le connaissais par cœur. Et tu les avait connus là-bas. Tes amis, les vrais premiers amis que tu t’étais fait. D’abord, tu l’avais connu lui, puis sont venus Hakai, Shin et Piper. T'avais même retrouve ton frère. T’étais tombé sur une des conquêtes de Shin, aussi. Ca t’avait bizarrement marqué. T’étais si naïve à l’époque. Tu souriais toujours, tu riais, plaisantais, embêtait gentiment tes amis. Ta partenaire de Battle ne s’était jamais montrée et c’était tant mieux. T’étais même tombé amoureuse, mais t’avais décidé de tout dissimuler. Parce que tu avais eu peur d’être rejeté, peur de le voir s’éloigner. Lui, dont le rare sourire hantait toujours ton esprit. Tu connaissais presque la définition du bonheur s’il n’y avait pas eu cette crainte qui te tournait autour. Qui tournait autour de tout le monde.


Mais tu pensais pas qu’un jour, tout disparaîtrait d’un seul coup. Sous un virus qui venait de ce fou furieux qui vous servait de directeur. Non, tu savais pas, tu savais rien. Puis t’étais trop faible pour lutter contre les toxines propagés, t’es resté dans le coma pendant cinq années entières. Tu savais pas qu’il avait décimé plus de la moitié des élèves, dont certaines des personnes qui t’étaient chères, y compris lui. Tu savais pas qu’il avait emporté la personne que tu chérissais le plus au monde. Non  tu savais rien, parce qu’après cinq ans de sommeil, tu t’es finalement réveillée, plus vide que jamais. Tu t’étais jamais sentie aussi seule dans ce lit d’hôpital que tu détestais tant. Ha, tu ne savais même pas combien de temps s’était écoulé.

« Ha … Advienne que … Pourra ... »



Dernière édition par Yukari A. Shûzen le Mer 18 Juin - 21:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hakai N. Ongakû


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 21
Localisation : DTC

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide :: Jin K. Levi

MessageSujet: Re: It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE Mar 17 Juin - 20:44

Re-bienvenue ! :3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yukari A. Shûzen


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 16/06/2014

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Non
Guide :: /

MessageSujet: Re: It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE Mer 18 Juin - 21:31

wait wut
mon message s'est effacé, like whaaaaat owo

*huuuuug Hakai* Thankies ; w ;
Et du coup, j'ai fini ma présentation, doho. ~

_________________



Yukari, elle chante doucement en #B22222

Ava' par Yuichi-chii, you will make me cry, u know ? Thanks anyway. ; w ;
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neoko N. Hanahoshi


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 20
Localisation : En train d'observer les étoiles

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Non
Guide :: Nope

MessageSujet: Re: It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE Mer 18 Juin - 23:51

Oui, re-bienviendue Yuyu' ! \o/

_________________

Neoko looks at the stars in the crimson sky.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jahnell A. Strauss


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 21
Localisation : Partout et nulle part à la fois. o/

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Non
Guide :: /

MessageSujet: Re: It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE Jeu 19 Juin - 7:45

Re bienvneue x)

_________________
Ask.me de Jah' o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuichi Takakura


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 18/06/2014

MessageSujet: Re: It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE Jeu 19 Juin - 8:32

*arrive en mode ninja*
*kidnappe*
*repart*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Méhy Sahal


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 122
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 20

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide ::

MessageSujet: Re: It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE Jeu 19 Juin - 9:29

Re bienvenue :3

Je commence à lire ta présentation puis j'édite ~!

EDIT : C'est tout bon, je valide o/

_________________
Méhy vous insulte en darkgoldenrod.

Magnifique avatar par Miyuki ! *hug*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE

Revenir en haut Aller en bas

It's like I didn't want to be alive anymore ... | COMPLETE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infinite Code :: Zone 00 :: Inscription :: Validées ♪-