AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Shin L. Jeevas


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Date d'inscription : 08/02/2014

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide ::

MessageSujet: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Sam 8 Fév - 15:54

Shin 'Lawliet' Jeevas



Nom :: JEEVAS
Prénoms :: Shin, Lawliet
Age :: 22 ans
Orientation :: Bisexuel
Nationalité :: Anglo-hispanique
Clan :: East
Singularité :: Ses cheveux colorés, ses multiples tatouages, ses lunettes...
Participe à la Battle? :: Oui, il possède un Colt 1911 ainsi qu'un Desert Eagle illégalement.
Pseudo :: Alyss, Ecstasy, Paradise…
Prénom :: Alicia
Age :: 19 ans
Comment as-tu connu le forum ? :: En vous suivant sur BF, puis IW.
Un commentaire ? :: Je reviens enfin ♥
Code :: Oui ♥ - Miyu'

Le bonheur, c'est tout ce qui arrive
entre deux emmerdements.



Physique et caractère

Shin. A Infinite World, dès que le nom de Shin était prononcé, son image s’imposait à l’esprit de tous. Tout le monde connaissait Shin. Tout le monde avait déjà entre-aperçu la tignasse rouge du jeune homme au milieu de la foule. Tout le monde avait déjà entendu le rire joyeux de l’ex-Leo au détour d’un couloir. Parce que Shin était loin de passé inaperçu. Pour certain, Shin, c’était le mec aux cheveux rouge flamboyant, qui avait des yeux d’un vert hypnotisant et un sourire à tomber par terre. Pour d’autre, c’était le beau gosse lambda qui se la pétait un peu  et avait pour vocation de sortir avec tout l’établissement, sans faire de grande différence entre filles et garçons. Et aucun d’eux n’avait vraiment tors. Avec son sourire accroché aux lèvres et sa dégaine inoubliable, Shin était sexy, c’est du moins ce que s’accordaient à dire les filles du lycée, quelque soit leur âge, et lui, il en jouait pas mal. Un petit sourire, une jolie phrase, une petite semaine, et le voila avec une jolie demoiselle à son bras. En fait, il en était fier. Fier de montrer qu’il pouvait avoir n’importe qu’elle fille, que peu importe ce qu’il faisait, il ne finirait jamais seul. Car même si Shin était loin d’être méchant, il n’était pas non plus la gentillesse incarnée. Non. Shin, c’était soixante-trois kilos de narcissisme, d’ironie et d’arrogance. Shin, c’était un mètre soixante-treize de fêtes, d’alcool et de tabac. Mais c’était aussi du jeu, de la solidarité, du sport et de la musique. Il était tout ça Shin. Attrayant et  désagréable à la fois…

Beaucoup auraient tendance à croire qu’après cinq ans dans le coma, Shin n’est plus celui d’autrefois. Dire qu’il est le même serait mentir, mais dire qu’il a changé ne serait pas plus vrai. Disons donc simplement qu’il a évolué. En bien ou en mal peu importe. Ceux qui le connaissaient seulement de loin ne remarqueraient rien de changé. La même chevelure rouge, les mêmes yeux verts, le même sourire… Exactement la même personne d’il y a cinq ans. Les personnes ayant brièvement connus Shin retrouveraient les mêmes blagues, la même ironie, la même solidarité et la même musique… Exactement la même personne d’il y a cinq ans. En revanche, pour quiconque était proche du jeune homme à l’époque, le changement est là. Seul quelqu’un connaissant Shin sur le bout des doigts pourrait remarquer les changements d’attitude de l’ex-Leo. Quelques centimètres en plus, ce n’est pas grand-chose me direz-vous. Quelques kilos non plus d’ailleurs. Mais le changement va beaucoup plus loin. La lueur d’amusement et de joie qui animait ses yeux verts à l’époque, avait laissé place à ce qui s’apparente à de la mélancolie selon certains, à de la peine pour d’autres. Les mélodies qu’il joue ne sont plus qu’emplie d’une tristesse ou d’une haine souvent incomprise. Ses sourires ? Les vrais sont tellement rares que beaucoup n’y croient plus. La drague ? Toujours là. Mais maintenant, c’est la désagréable sensation qu’il va vous larguer au bout d’une semaine qui vous prend au ventre. Il est encore sous le choc diront certains, sans savoir qu’en fait, c’est parfaitement volontaire, Shin ne veut plus s’attacher par amour. Ca fait trop mal selon lui. Mais Shin garde son masque. Celui du Shin âgé de dix-sept ans. Parce que c’est plus facile comme ça et qu’il ne veut pas changer.

Au fond, il a toujours cet espoir de retrouver ceux qu’il a laissé derrière lui. Et s’il les retrouves, il veut être capable de redevenir le Shin qu’ils ont aimé… Celui qui amuse et énerve à la fois. Le Shin d’avant.



Histoire



❝ each day's a gift and not a given right❞

L’histoire de Shin est d’un banal à pleurer. Qui, aujourd’hui, n’a jamais entendu au moins une histoire commençant par la rencontre de jeunes gens d’une caste différente et qui, par le plus grand des hasards bien sur, finissent par tomber amoureux l’un de l’autre ? N’importe qui refermerait le livre commençant par ces quelques mots...

Shin et sa sœur, n’étaient pas des enfants désirés. Pas par les proches de leurs parents en tout cas. Jumeaux abandonnés par leurs parents, soit le jour même de leur naissance. « Bon anniversaire vous deux ! », ou la phrase qui leur fou un coup de couteau dans le cœur. C’est Alexia Kheel, leur tante et propriétaire de l’orphelinat anglais devant lequel Shin et Kaoru avaient été abandonnés, qui les éleva le temps qu’ils soient adoptés. Mathématiques, anglais, histoire, espagnol… Autant de professeurs particuliers que de matières que les enfants voulaient. Alexia n’hésitait pas à y mettre le prix, elle avait assez d’argent pour se permettre cela, et pour en plus, ouvrir un compte en banque a chaque orphelin qui en faisait la demande. La jeune femme avait à peine 24 ans et elle passait son temps à s’occuper des gosses qui allaient de 0 à 18 ans sans jamais se plaindre. Elle n’était pas mariée, n’avait pas d’enfants (même si elle considère les gamins comme les siens) et avait encore la vie devant elle. Pourtant, dès qu’on lui suggérait de laisser tout ce boulot a quelqu’un d’autre, elle s’énervait et flanquait la personne dehors, avant d’aller câliner l’un des enfants qui passait dans le coin, cet enfant étant très souvent Shin par ailleurs, le gamin étant très curieux et aimant particulièrement Alexia, il refusait l’idée d’aller dans un autre foyer et aurait tout fait pour que sa tutrice rejette l’offre.

Malgré, tout ce que faisait Alexia pour leur trouver une famille, l’adoption n’aboutissait jamais. La raison est simple, même si les adultes n’ont pas l’air de la comprendre, Shin ne veut tout simplement pas être séparé de sa sœur, et inversement. « Adopter un enfant ? Oui bien sur ! Deux ? Impossible ! » C’est ce qui se passe dès que Shin insiste pour être adopté avec Kaoru. Pourtant, un jour, ça à bien faillit arriver. Shin et Kaoru on faillit être adoptés, les deux ensembles, par une même personne. Enfin, deux personnes en fait. Un couple. D’homme. A oui, dit comme ça, ça peut choquer, m’enfin, les jumeaux avait a peine 8 ans a l’époque, ça ne les a pas vraiment choqués… Passons, on est pas là pour débattre de l’homosexualité. J’ai donc dit "faillit", parce que leurs choix s’est finalement porter sur un plus jeune, ils pourraient « l’éduquer du tout début comme ça » selon eux. Si le frère trouvait ça injuste, la sœur, elle était heureuse pour le bébé, même si il lui « avait pris la place » d’après Shin.

Utilisons ce savant procédé que nous avons tous étudié en français dans notre scolarité : l’ellipse temporelle.

Nous arrivons maintenant lors du 14ème anniversaire de Shin. Il est en ville avec des amis. Il est 18 heures, et normalement, il devrait devait déjà être chez lui, en train de fêter le jour de sa naissance avec Alexia, Kaoru et tout les autres de l’orphelinat. Sauf que depuis ses 11 ans, Shin ne veut plus le fêter. Pas depuis qu’il sait. Sa sœur aussi le sait, mais elle a… Disons un peu mieux réagit a la chose que Shin.

Nouveau petit procédé qui s’appelle un flash back, afin de revenir a ce court instant de vie de notre protagoniste.

Deux a trois jours avant leur anniversaire, les jumeaux ont, d’un commun accord, coincés Alexia dans la cuisine de l’orphelinat, et ce, dans un but bien précis. Quel but ? Uuuuh, je vous vois déjà arrivés avec vos esprits mal placés, ils ont fait ça, dans le but d’en apprendre plus sur le pourquoi du comment ils sont arrivés à l’orphelinat. Question intéressante e importante, qu’ils n’auraient peut être pas du poser. Alexia, résignée, a tout raconté.
Pour comprendre, il faut remonter quelques années en arrière, lorsque la famille Calderon était encore unie. Imaginez une famille riche d’Espagne, ayant un contact direct avec la princesse du pays. A eux grand bal, suites somptueuses et voitures de luxe. Qui voudrait passer à coté d’une vie pareille, n’est-ce pas ? Personne, pas même le seul et unique fils de cette famille. Fils, qui était par ailleurs très proche de la princesse. Bien rapidement, ils devinrent amant sans que personne ne le remarque, jouant parfaitement la comédie… La vie des Calderon n’était que fêtes, rencontres et autres choses tout aussi futiles. Jusqu'à ce que le jeune homme croise sur sa route une jeune anglaise totalement perdue...

Plein de cette arrogance qu’on les gens important, il l’ignora lorsqu’elle lui demanda son chemin, chose que la demoiselle n’a pas apprécié. Dethylia - la jeune femme pour ceux qui n’auraient pas compris - n’était pas du genre à se laissé faire par quelqu’un, qu’il soit riche ou non, et à réussi, grâce à son ironie, à enfoncer Benjamin six pieds sous terre sans avoir à faire d’efforts. Les regards étant attirés sur eux, le jeune homme invita la demoiselle à boire un verre. Elle ne fit pas d’histoires, et le suivit avec un petit air suffisant, fière d’avoir montré à ses gens « important » qu’elle ne se laisserait pas démonter. [Insérer excuse pour qu'ils se revoient ici].

Les rendez-vous s’enchainent, et Benjamin à de moi en moins de temps pour la princesse, maintenant mariée à l’actuel prince d’Espagne. Au final, Benjamin aime beaucoup Dethylia. Beaucoup trop au goût de la famille Calderon. Il leur en avait parlé continuellement durant ces deux dernières semaines, et l’idée que leur seul hérité s’attache à une anglaise de passage leur était insupportable. Aussi, enchainaient-ils fêtes, bal et banquets afin de déborder le jeune homme pour qu’il ne la revoie pas. Ce petit manège dura quelques semaines, jusqu'à ce que Benjamin s’en rende compte et brise tout les liens qu’il avait avec sa famille, la confiance qu’il avait en eux s’amenuisant peu à peu.

Ils se rendirent au Japon, loin de leur famille respective pour commencer une nouvelle vie. Et c’est là que nous revenons à la scène que je vous décrivais un peu plutôt. Les deux jeunes gens eurent un premier enfant. Alexander ‘Benjamin’ Calderon. Leur bonheur n’a duré que quelques mois pourtant. Suite à un accident de voiture, ils sont tombé dans le coma. Laissant leur enfant seul. Profitant de cette occasion en or, la famille Calderon les fit passé pour mort afin d’avoir plein pouvoir sur la vie du petit Alexander. A leur réveil, ils ont essayés de récupérer la garde de l’enfant, sauf que les ‘morts’ ont toujours tord. Ils ont décidé de recommencer une nouvelle vie, et c’est là que Shin et Kaoru voient le jour. Mais là encore, les espagnol refusent la situation et sont près à tout pour rendre la vie de leur fils un enfer. Après avoir grâcement soudoyer l’hôpital, ils décident de faire passer les enfants comme morts nés afin de pouvoir les placer en orphelinat…

Retour au ‘présent’, le 14ème anniversaire de Shin et sa sœur.

Shin traine donc en ville, avec une bande de potes à lui. Cigarette a la main, bouteille d’alcool dans l’autre. Ils se rendent actuellement chez Jun Asato, le plus vieux d’entre eux. Cependant, lorsqu’ils tapent a la porte, ce n’est pas lui qui ouvre, c’est sa petite sœur, Ami. Une jolie fille selon Shin. Lorsqu’ils se présentent, elle les laisse entrer, le sourire aux lèvres. Pendant, qu’ils sont tous en cuisine à ranger bière, vodka et tequila, Shin s’affale sur le canapé, en fasse d’Ami, assise sur un fauteuil, un livre dans les mains. Son portable vibre et le nom de Kaoru s’affiche sur l’écran. Ignorant l’appel, il reçoit un texto peu de temps après : « Alexia s’inquiète, t’es où bordel ?! ». Sans même répondre, il range son téléphone avec un soupir d’exaspération.

« Tu devrais y aller tu sais. »

Il observa la fille aux cheveux roses en face de lui, avant de passer sa main dans ses cheveux déjà bien emmêlés. Il soupira de nouveau avant de se lever et de crier qu’il devait y aller. Des protestations emplir bientôt le salon, refusant que le jeune homme rentre chez lui. Sauf que Shin, n’écoute personne, ou presque, au fond, il s’avait qu’Ami avait raison et qu’il devait y aller. Adressant un petit signe de tête à la sœur à Jun, il repartit, laissant les autres râler encore et encore. Une fois rentré chez lui, il eu droit au sermon habituel de la part d’Alexia. Sermon qu’il écoutait à peine, il le connaissait par cœur maintenant. En partant, il les avait vues, les larmes d’Alexia. Et il s’en voulait de la faire pleurer.

Quelques jours après, il recroisa Ami en ville, il en profita pour lui demander comment elle avait fait pour savoir qu’on lui demandait de rentrer. Elle a répondu après quelques secondes, toujours le même sourire flottant sur ses lèvres.

« Une intuition surement. »

« Tu pourrais pas répondre normalement un peu ? »

Elle rit un petit moment, avant de rentrer chez elle. Sans s’en rendre compte, Shin avait passé tout l’après midi avec Ami, et l’avait même raccompagnée chez elle.

Réutilisons l’ellipse temporelle, afin d’arriver un an plus tard, et activons le mode résumé, je sens la lassitude dans votre regard…

Ami et Shin sortent maintenant ensemble, malgré le fait de Kaoru ne s’entende pas du tout avec Ami, elle est plutôt jalouse de l’attention exagéré, selon elle, que lui porte Shin. Cependant, Shin est trop libertin pour Ami, et d’un commun, ils décident de se séparer après quelques mois passés ensemble, au grand soulagement de Kaoru. Malgré ça, Ami est toujours amoureuse de Shin, et finie par aller voir Kaoru, afin d’en parler (oui, elle est un peut conne sur les bords, que voulez-vous, on ne peut pas être tous parfais…). Quelques heures après, Shin reçois un appel de Jun, lui disant que leurs deux frangines se sont battues après une petite joute verbale. Quelques heure après, Ami et Jun sont rentrés chez eux et Shin a put parler calmement avec sa sœur, lui demandant de lui expliquer ce qu’il s’était passé. Sauf que Kaoru est restée dans son mutisme, et Shin a fini par perdre son calme, se disputant avec Kaoru, pour la première fois de sa vie.  Sans s’être réconcilié avec la demoiselle, Shin se rend à une fête chez Jun, et fini par dormir là bas.

En se réveillant le lendemain, il regarda autour de lui quelques minutes, puis, il considéra le bras qui reposait autour de sa taille. Ses yeux remontèrent jusqu’à d’épaule de la jeune fille qui dormait a coter de lui. Et merde. Qu'es qu'ils avaient foutu hier soir ? Bon. Ils étaient habillés même si, bizarrement, le tee-shirt de Shin était par terre, qu'il avait sa veste sur le dos, qu'elle était ouverte au trois quarts et que son jean était à moitié ouvert. Il soupira de soulagement, retira le bras de sa meilleure amie et se leva. Shin sorti sur le balcon en essayant de se rappeler ce qu'il s'était passé hier. Il s'assit sur la rambarde et alluma une cigarette. Le jeune homme lança un "tsss" assez peu discret, il n'avait pas a se souvenir du pourquoi du comment il avait fini dans le lit d'Ami. Quelques minutes après, la fenêtre coulissa et la jeune fille fit son apparition. Elle s'approcha de Shin et passa ses bras autour de la taille du jeune homme. Elle sourit tandis qu'il la regardait, l’air blasé. Un petit silence s’installa avec que Shin ne lui demande se qu’il c’était passé hier. Elle ne répondit pas. En bas, une voiture noire se gara près de la moto du jeune homme. Shin descendit de son perchoir et retourna dans la chambre. Il attrapa son tee-shirt en passant et se rhabilla correctement.

« Alexia vient te chercher ? »

« Apparemment. »

Il descendit au rez-de-chaussée, suivit de prés par Ami. Dans l'entré, Alexia l'attendait et elle avait l'air vraiment en colère. Elle à saluer les parents d'Ami et a fait signe à Shin d'aller à la voiture sans faire d'histoire. Les mains dans les poches, il s'est assis coter passager et a attendus que sa "tutrice" ce pointe. Elle l'a rejoint quelque secondes plus tard. Au troisième, il vit Ami sur son balcon. Il s'est alors rappeler qu'elle ne lui avait pas dit se qu'il s'était passé. Elle avait encore réussi à détourner la conversation.  Alexia a démarré et ils ont pris la route du retour vers l’orphelinat. La voiture s'est finalement immobiliser et Shin est sortis sans se presser. Elle commença à ouvrir la bouche pour le sermonner mais il ne lui en laissa pas le temps :

« Je sais, je sais. Je suis un irresponsable qui ne se rend pas compte a quel point il est chiant et difficile a surveiller. Je sais aussi que je devais rentrer a 20h hier soir et que je ne suis pas rentré de toute la nuit et que tu t'es inquiété. Maintenant, tu va m'envoyer dans ma chambre avec interdiction de sortie jusqu’à nouvel ordre et je te répondrais que je ne suis plus un gamin de 12 ans a qui tu dois dire tout se qu'il doit faire. »

Alexia croisa les bras et fronça les sourcils.

« Dans ta chambre, Shin.  »

Il ne se le fit pas dire deux fois, il alla dans son "antre". Des dessins accroché un peu partout sur les mur, pour la plupart dessinés par lui même, des consoles de jeux type PSP et DS par terre et sur le bureau, un ordinateur portable et un ordinateur fixe sur ce même bureau, une chaîne Hi-fi et un iPod sur sa table de chevet. Bref, sa chambre quoi. Alexia lui passait tous ses caprices, à lui, et a Kaoru, du coup, ils avaient beaucoup de choses qui ne leurs servaient pas.

Il fini par sortir son téléphone afin d’envoyer un texto a Ami, et de savoir ce qu’il s’était passé. Il jeta son téléphone sur son bureau et s'allongea sur son lit. Le téléphone vibra deux fois. Ami avais répondu. Shin se leva et lu le message de son amie. Il lui renvoya un message de remerciement et en profita pour lui demander quant est-ce que son frère pouvais lui ramener sa moto. Il était totalement soulagé cette fois. Il avait trop bu hier soir et Amy lui avait interdit de reprendre la route dans cet état là. Du coup, il avait dormis sur place et il ne s'était rien passé. En descendant pour manger, il croisa Kaoru dans le couloir. Sauf qu’il eu simplement droit a un regard glacial de la part de sa sœur.

De retour dans sa chambre, Shin fini par allumer son ordinateur et commence à chercher. Un internat où il me vivrait plus au dépends d’Alexia. Après quelques minutes de recherches, il fi par tomber sur le nom d’Infinte World. Un lycée japonais réputé. Sans attendre plus longtemps, il s’inscrivit, et acheta par la même occasion un billet d’avion vers le Japon. IW serait une bonne solution. Il serait assez loin d’Alexia, tout en continuant ses études. Trois jours après, il arrive devant les grandes grilles du lycée et envoie un texto a Kaoru : « Je suis partis ».

Le temps passe, il fini par devenir populaire sans vraiment rien faire pour. Il s’entant bien avec la plupart des étudiants, même si il a un peu plus de mal avec le personnel. Pourtant, il regrettait un peu d’être partit sans prévenir. Six mos pile après son arrivée, la vie scolaire l’à fait convoquer. Pensant qu’il s’agissait encore d’une heure de colle, le jeune s’y est rendu les mains dans les poches. En fait, c’est seulement lorsque Kaoru s’est jetée dans ses bras qu’il a comprit ce qu’il lui arrivait. En a peine une heure, sa jumelle lui a raconté tout se qui s’était passé en six mois, mais restée toujours muette par rapport a l’accrochage avec Ami…

Rapidement, ils comprennent que l’école dans laquelle ils sont enfermés n’est pas comme les autres. Des combats à morts ? Et puis quoi encore ? Pourtant, ils n’ont aucun échappatoire. Les jours passent. Petit à petit. Comme si tout était normal. Haine, passion d'un jours... Tout y passe. Même l'amour.

[U.C]



Dernière édition par Shin L. Jeevas le Mer 4 Juin - 20:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hakai N. Ongakû


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 21
Localisation : DTC

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide :: Jin K. Levi

MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Sam 8 Fév - 16:40

Re-bienvenue ! \o/
*se réveille enfin*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Sam 8 Fév - 17:33

    Bienvenue au petit Shin de 1 mètre 73 !
    Même si les roux se font frappés d'habitude... Herm !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shin L. Jeevas


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Date d'inscription : 08/02/2014

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide ::

MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Sam 8 Fév - 17:41


Shin fait 1m78 maintenant, il a grandit /BUS
Merci à vous deux ♥

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Sam 8 Fév - 21:04

Aaaaaah, Shin fait son come-back ! >w<
Re-bienvenuuuuue. ~ *huuuuuuuug*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Damon T. Basarab


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 29/10/2013
Age : 23

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui / Non
Guide ::

MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Mer 12 Fév - 7:16

Shin le grand retour parmi nous !

_________________
Damon écrit en #8A0868
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Méhy Sahal


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 122
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 20

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide ::

MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Sam 8 Mar - 14:32

Yosh ~

Ça fait plus de deux semaines que tu as commencé ta présentation, peux-tu donner des nouvelles de l'avancement ? As-tu besoin d'un délais supplémentaire ?

Bonne journée ^^

_________________
Méhy vous insulte en darkgoldenrod.

Magnifique avatar par Miyuki ! *hug*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shin L. Jeevas


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Date d'inscription : 08/02/2014

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide ::

MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Dim 9 Mar - 11:08

Yo o/

Alors oui, en fait j'en aurait bien besoin s'il te plait, l'histoire va être super longue et avec la reprise des cours j'ai un peu de mal à la finir, désolé >w<

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Jung


Voir le profil de l'utilisateur http://infinitecode.forumactif.org
Messages : 106
Date d'inscription : 13/10/2013

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Non
Guide ::

MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Dim 13 Juil - 13:58

Piouh piouh, est-ce que ta présentation est finie à 100% ? owo

_________________

O.M.D je suis le directeur de cette bande déchets?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eve W. Moskovski


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 20
Localisation : Pas très loin

MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir. Mer 23 Juil - 21:11

Hey ! Bienvenue ! Je ne suis pas forcément la mieux placée pour te dire ça x) Ton Shin a l'air d'avoir quand même eu une vie chelou, mais j'aime bien x) J'attends la fin ! (si y'en a une)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir.

Revenir en haut Aller en bas

Shin ϟ L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infinite Code :: Zone 00 :: Inscription-