AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L’oiseau cherche à se dégager de l’œuf. L’œuf est le monde. Celui qui veut naître doit détruire le monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Méhy Sahal


Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 122
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Participe à la Battle :: Oui
Guide ::

MessageSujet: L’oiseau cherche à se dégager de l’œuf. L’œuf est le monde. Celui qui veut naître doit détruire le monde. Lun 14 Oct - 12:03

Amenemhed Sahal



Nom :: Sahal
Prénom :: Amenemheb abrégé par Méhy.
Age :: 16ans
Orientation :: Hétérosexuel
Nationalité :: Égyptien
Clan :: North
Singularité :: Yeux violet cheveux blonds et si ce n'est pas assez, les bijoux qu'il porte tout le temps.
Participe à la Battle? :: Yeap !
Pseudo :: Kimi-Shi, Silia.
Prénom :: Anne-Claire
Age :: 16ans
Comment as-tu connu le forum ? :: Ahahah...ahah..ah.
Un commentaire ? :: \o/
Code :: Comme j'ai la classe je m'auto-valide

Life is a bitch



Physique et caractère
Méhy est une chose très dure à décrire, pas par son physique, celui ci mis à part deux points est absolument normal, mais plutôt par son caractère assez compliqué à cerner exactement, quand on pense enfin être son ami et l'avoir compris, on peut apprendre qu'on avait faux sur toute la ligne.

Mais bon, peut être qu'avant d'attaquer ce point nous devrions passer par la case la moins compliquée ? Commençons donc par son physique.

Amenemhed, car ceci est son prénom, Méhy n'est qu'une abréviation, est un garçon en bonne santé physique, il ne manque rien et il n'y a rien en trop, il est assez musclés sans en faire trop non plus, a une taille normale pour son âge, un poids proportionnel à celle-ci, enfin bref, il n'y a aucun problème de ce côté là. Il a hérité de ses origines d'un joli teint café au lait dont il est fier car il n'est pas trop foncé et pas assez pale pour lui donner un air maladif.
Au niveau de son visage, mis à part ses yeux  et peut être ses cheveux, rien qui sorte vraiment de l'ordinaire, mais nous reviendrons sur eux plus tard. Il a donc un menton, des lèvres fines et sèches signe qu'il n'en prend pas soin du tout, un nez à la pointe arrondie, des oreilles avec des boucles dorée pendantes, un bijoux qui se passe de génération en génération par les hommes de sa famille dont il a hérité. Passons à ce que vous attendiez, ses yeux. Ils sont grand, souligné par du khôl mis d'une façon qu'on pourrait qualifié d'inhabituelle si on fait attention aux prolongation du trait qui passent en dessous des yeux. Mais ce khôl fait ressortir la magnifique couleur lavande qu'il ont. Mais ne vous y trompez pas, ça vient de lentilles ultra réaliste et très cher dont il a une réserve... énorme, c'est pour cela que vous ne le verrez jamais sans. Ses cheveux eux sont mi-long et lui vont jusqu'aux épaules, ils ont l'air assez fins et sont... blond. Contrairement à ses yeux, cette fois ci c'est totalement naturel, mais personne n'a jamais compris exactement pourquoi, la cause est surement une maladie affectant les pigments, mais il s'en fiche bien.
Niveau vestimentaire il n'y a aucune norme, on remarquera seulement qu'il aime beaucoup le parme ou violet et le noir, et qu'il porte souvent des bijoux en or au  cou, bras et avant bras.

Passons à son caractère maintenant, comme dit plus haut, il est difficile de savoir exactement ce qu'il pense. Il est arrivé plus d'une fois qu'il donne l'impression d'être très ami avec des gens puis que d'un coup il les laisse tomber et se montre méprisent à leur égard.

Méhy préfère la solitude, il n'aime pas avoir à interagir avec les gens, il n'aime pas savoir ce  qu'ils pensent et comment ils réagissent. Il s'isole lui même puis dans sa tête fait passer la faute aux autres. Enfin, ça c'était à la base, maintenant il dit clairement détester "ces putains d'humains de merde". Mais en même temps, il aimerait tellement pouvoir être comme les autres... même s'il passe son temps à le nier.

Lorsqu'il a des amis il donne l'impression de s'ouvrir, mais ne vous y trompez pas, vous ne connaitrez jamais plus d'un centième de ce qu'il pense et si jamais vous arrivez à obtenir plus... vous ne le saurez surement  pas, mais Méhy vous considérera comme  une personne importante.

Mais être son ami ne veut pas forcément dire qu'il ne pense que du bien. Au contraire, il peut très bien parler avec des gens qu'il n'aime pas ou qu'il trouve ennuyante seulement pour passer le temps. C'est étrange sachant qu'il a du mal à communiquer, n'est ce pas ? Enfin bref, si par exemple il reçoit un message lorsqu'il pense être seul et que vous passez assez près sans vous faire voir, vous pourrez surement l'entendre soupirer quelque chose du genre "encore ce déchet....". Il est gentil, n'est ce pas ?

Quoiqu'il en soit. ce gars peut aussi avoir des gens qu'il n'aime pas, ou ceux dont il n'a rien à faire, ceux qu'il ne connait pas. Ceux là sont tous dans le même panier mais à des degrés différents. Ils sont dans sa tête qu'une bande de "cloportes". Lorsqu'il passe à côté d'eux, pas un regard, il les ignore royalement, mais s'il se font un peu remarquer, ils auront droit à un regard qu'on pourrait traduire par "...sous-merde". Je pense que vous avez compris que pour lui que 99% des humains sont plus bas que terre ? Bref, reprenons. Ça c'est à quoi ces trois groupes de personnes ont droit, par contre, ceux qu'il n'aime pas auront parfois à un "cafard" murmuré assez fort pour que seul la personne concernée l'entende. Il peut aussi arriver qu'il frappe carrément cette personne si celle-ci fait un commentaire.

Vous pourrez peut être le deviner facilement, Méhy n'accorde sa confiance à personne et j'insiste bien sur ce dernier mot. Jamais. Vous pourrez peut être penser que c'est le cas, mais si c'est le cas, vous vous trompez. Cependant, il est possible qu'il vous parle de chose plus ou moins personnelle si vous êtes de ceux qui peuvent être pour lui considéré comme des amis. Mais ça ne l'étonnerait pas que du jour au lendemain, tout le monde sache de quoi il vous à parler. Et si ce n'est pas le cas, tant mieux, mais ça ne veut rien dire.

A l'inverse, il est quelqu'un à qui l'ont peut confier une tache, un secret ou n'importe quoi. De toute façon, c'est pas comme s'il avait des amis à qui raconter ce genre de choses. Puis s'il le faisait, ça n'apporterait que des choses super chiante et ça l'énerverait.

Il aime bien manipuler les gens et foutre la merde. Surtout s'il ne se fait pas prendre. Puis ne prendre aucun parti après pour ne pas avoir de problèmes. Pourquoi aime t il faire ce genre de chose ? Pensez vous vraiment que ce gars est un ange ? Non, au contraire, il aime être le méchant de l'histoire. Le fait d'être un solitaire au fil des années à bouffé sa personnalité et l'a transformé en un parfait connard qui ne veut que,  même s'il ne le dit pas clairement, le mal des autres. Et donc regarder des amitiés s’effondrer, des gens devenir tristes, les gens se battre.... il aime ça. En sachant qu'il est la cause de ça, ça lui donne un petit sentiment de puissance aussi et son égo aime ça.

Il aime passer son temps libre dans sa chambre à lire un livre. Il déteste le bruit et porte donc souvent un casque pour étouffer les sons des autres, de plus ça l’empêche de trop penser ce qui est un bon point. Il n'a pas de style précit, il écoute tout et n'importe quoi, enfin... non pas vraiment n'importe quoi. Oublier tout ce qui est musique d'amour et toute les niaiseries du genre, les pouf qui chantent parce que leur mec les à plaqué pour le chien de la voisine et les groupes de gamins pré pubères,  ça il en a horreur. Bref. Il aime lire, la musique, les vieux jeux du genre tetris et dessiner. Et pour ce qu'il n'aime pas... pensez que c'est les 3/4 de ce qu'il reste.

Je crois que j'ai fais le tour, si vous voulez en savoir plus, essayer simplement de l'approcher.



Histoire


Méhy est né dans la ville de Louxor en Égypte. Fils unique d'une famille aux revenus moyens, mais penchant plus vers le bien. Ses parents, sont deux personnes tout à fait respectables et qui même après plusieurs années de mariages donnaient l'impression d'être encore un jeune couple amoureux. Enfin, il vit dans un environnement très convenable.

Durant son enfance il allait à l'école, les enfants le regardait d'abord bizarrement à cause de ses cheveux à la couleur particulière, en effet être le seul blond de sa classe n'aidait pas à passer inaperçu, surtout quand tout le monde a les cheveux sombres autours de lui, mais rapidement les gens s'y habituèrent et devinrent ses amis. Il était à ce moment très sociable.

Les années passèrent et il arriva au collège. C'est à ce moment que les choses commencèrent à mal tourner.

Méhy, bien que très sociable avait toujours été un peu timide, manquait un peu de confiance. Mais avant ça, ça n'avait jamais posé vraiment problème. Avant qu'il commence à se poser la question " comment les gens me perçoivent-ils ?" et d'autres conneries du genre. Il a commencer à se soucier du regard des autres et à perdu peu à peu la confiance qu'il avait en lui. Évitant d'en dire trop sur ses penser, d'agir, d'avoir l'air trop bizarre.

"Je suis sûr que si je disparaissais du jour au lendemain, les gens ne le remarquerait même pas. Ahah... Ne t'occupes pas de ces sous-êtres, tu es de loin supérieur à tous ces moutons. Être seul n'est pas un problème, tu n'as pas besoin des autres pour vivre, ne compte que sur toi même, n'est-ce pas ?", étaient des pensées qui revenait de plus en plus souvent au fur et à mesure qu'il s'isolait. Il ne parlait presque plus à ses anciens amis.

Il ne sortait presque plus, passait la plus grande partie de son temps dans sa chambre à lire ou à simplement rester allongé sur son lit et ne rien faire d'autre que regarder son plafond. Ses parents s'inquiétaient bien évidement, mais ayant compris que le simple fait de lui poser des questions du genre "Il y a un problème ? Tu veux en parler ? Comment ça va ?" ils n'arrivaient à rien mis à part énerver le jeune garçon, il abandonnèrent et le laissèrent passer son temps comme il l'entendait.

Puis un jour, lorsqu'il allait au collège, il était presque arrivé qu'il se fit prendre dans une bagarre. Rien de très sérieux, seulement quelques racailles de bas étage qui cherchaient à se mesurer à tout le monde. Il eut donc trois gosses qui lui tombèrent dessus, il se défendit bien évidement. Attrapa celui qui avait l'air le plus faible lui donna un coup de pied à la tête puis après s'être pris quelques points provoqua une rencontre brutale avec sa tête et le sol. Ses amis ayant vu ça décidèrent de l'attaquer en même temps.

Et il arriva, le gars qui allait faire de sa vie un enfer. Alors que les deux jeunes foncèrent sur Méhy, il s'interposa et les frappa assez fort pour qu'ils partent en récupérant au passage leur ami blessé. Après ça il se tourna vers notre protagoniste qui regardait toute la scène sans rien dire mais avec un air du genre "je pouvais très bien me débrouiller seul".

Quelques jours plus tard, il était arrivé dans un petit groupe, un gang qu'ils appelaient ça. Méhy pensait plutôt à un groupe de gamins idiots qui finirait surement dans des poubelles ou sur les trottoir, mais évita de dire quoi que ce soit à ce sujet. Alors qu'une semaine plus tôt il passait sa vie chez lui, maintenant il était toujours dehors avec eux. A faire diverses conneries, foutre sa vie en l'air avec des gars qu'il n'aimait même pas. Il ne savait même pas pourquoi il les avait rejoint mit à part que le gars qui l'avait aidé, leur chef, avait décidé de l'inviter sans raison précise, mais il s'en fichait bien, avec eux ses journée passaient plus vite. Ils commettaient quelques petits délits, voler quelques trucs par-ci par-là, se bagarraient avec d'autres groupes du coin, puis le temps passa, le niveau augmentait petit à petit.

Jusqu'au jour où le chef de la bande décida qu'ils allaient s'attaquer à une banque un peu plus loin. Ils prirent quelques jours à organiser leur méfait. Et puis le tant attendu jour J arriva.

Pendant la soirée, ils débarquèrent à l'intérieur du grand bâtiment. Au début, ça se passa plutôt bien, le personnel quo-oppérait sans poser plus de problèmes que ça. Jusqu'à ce qu'un gars décide de tirer, puis après ça, il y eu plusieurs autres tires qui suivirent. Méhy resta là sans rien faire, ne comprenant plus trop là situation mis à par qu'ils étaient dans la merde. Résultat, trois morts. Deux chez eux et un homme travaillant là. Ils décidèrent de se replier, c'était ce qui était convenu si les choses tournait mal. Sauf que Méhy se fit attraper.

Les plus fort survives, les faibles se font marcher dessus.

Un des gars du groupe avait poussé Méhy pour qu'il serve à ralentir les poulets qui leurs courraient derrière. Il s'y était attendu, de toute façon, il n'avait même s'il faisait parti du groupe, jamais été vraiment un membre. Il n'était pas un élément nécessaire, une pièce qui pouvait se faire facilement remplacer. Mais il accepta ce rôle, de toute façon, c'est pas comme si le monde lui laissait le choix.

On lui mit tout ce qui était arrivé sur le dos, il refusa de balancer ses coéquipiers, des gars qui n'en avaient rien à faire de lui et qui ne se serait surement pas donné cette peine.

Puis, alors qu'il allait se faire envoyer en prison, une lettre étrange arriva. Infinite Code. On lui proposait d'aller là-bas au lieu de moisir en taule. Il accepta directement, puis quelques jours plus tard on vint le chercher et l’emmena sur l'île.

Arrivé là-bas, il se fit accueillir directement par le directeur. Il ne pensait rien en particulier à son propos, il ne pris pas la peine d'essayer d'avoir l'air heureux d'être là ni rien, il écouta seulement ce que ce que ce "vieux con" comme il le dit si bien maintenant, avait à dire, répondit aux quelques questions qu'il lui posait de façon brève. Et accepta de participer à la Battle, n'ayant à ce moment pas totalement compris l’intérêt. C'est plus tard qu'il apprit son erreur. Même si Méhy ne tenait pas vraiment à sa vie, il n'avait pas forcément envie de mourir, surtout pas par la main d'un de ces putain d'humains de merde.

Revenir en haut Aller en bas

L’oiseau cherche à se dégager de l’œuf. L’œuf est le monde. Celui qui veut naître doit détruire le monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infinite Code :: Zone 00 :: Inscription :: Validées ♪-